Baisse annuelle de 4,4% des cas de tuberculose dans les wilayas de l’Ouest

Publié le : jeudi, 21 mars 2019 19:07
Baisse annuelle de 4,4% des cas de tuberculose dans les wilayas de l’Ouest

AIN TEMOUCHENT - L’observatoire régional de santé d’Oran a enregistré une baisse annuelle de 4,4 % des cas de tuberculose dans certaines wilayas dans l’Ouest du pays, a indiqué jeudi lors d'une rencontre à Ain Témouchent la directrice de cette instance relevant de l’Institut national de santé publique (INSP), Dr. Nawal Belarbi.

Cette spécialiste en épidémiologie a souligné, lors de cette rencontre régionale sur le mécanisme de lutte contre la tuberculose organisée par l'observatoire dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre cette maladie célébrée le 24 mars, que les cas de tuberculose pulmonaire contagieux et de tuberculose aigue ont enregistré une baisse significative de 4,4 % par an dans l'Ouest algérien.


Lire aussi: Hasbellaoui souligne à New York les progrès de l’Algérie en matière de lutte contre la tuberculose


Les objectifs de diagnostic et de dépistage de la tuberculose "ont été concrétisés à plus de 90 %", a indiqué cette spécialiste, lors de cette rencontre régionale qui a vu la participation de praticiens de la santé publique et de spécialistes de 10 wilayas dans l’Ouest du pays, déclarant que "l’enjeu actuel est d’obtenir davantage de résultats en matière de contrôle et de lutte contre cette maladie."

Dr. Belarbi a affirmé que "le citoyen doit être un facteur clé dans la protection de sa santé et dans lutte contre la tuberculose", tout en focalisant sur le travail de sensibilisation des médias pour accompagner ces efforts.

Dr. Boughoufala, de l'Institut national de santé publique, a fait état de 22.685 cas de tuberculose recensés à travers le pays en 2018, soit 50 cas sur 100.000 habitants, "des indices inquiétants", a-t-elle considéré, tout en soulignant, cependant, que le plan de prévention adopté par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière "maîtrise la situation en enregistrant une baisse constante chaque année."


Lire aussi: L'objectif de mettre fin à la tuberculose, "un engagement indéfectible de l'Etat"


L’intervenante au cours de la rencontre a mis l’accent sur l’importance de la prise de conscience du malade, "qui doit s’adapter aux différentes étapes de traitement sans interruption sur 6 mois, chose qui n’est pas difficile, et suivre les conseils et orientations du médecin traitant."

Le directeur de la santé et de la population d'Ain Témouchent, Mohamed Laib, a fait état de l'enregistrement, fin 2018, de 30 cas de tuberculose dans la wilaya, contrairement aux trois années précédentes où 39 cas ont été signalés par an.

Le même responsable a ajouté que l’application du programme national de lutte contre la tuberculose, adopté par le ministère de tutelle, "a réalisé des résultats probants" en fournissant en quantités suffisantes des vaccins distribués à travers les unités anti tuberculose relevant de quatre établissements de santé de proximité de la wilaya.

Baisse annuelle de 4,4% des cas de tuberculose dans les wilayas de l’Ouest
  Publié le : jeudi, 21 mars 2019 19:07     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 1 foi (s)   Partagez