Chirurgie: la PTH par voie antérieure, une première sur le territoire national 

Publié le : mercredi, 19 décembre 2018 12:12   Lu : 5 fois
Chirurgie: la PTH par voie antérieure, une première sur le territoire national 

ORAN - Une intervention chirurgicale de pose totale de la hanche par voie antérieure, une première en Algérie, a profité mardi à deux patients (une femme et un homme) qui se sont faits opérer au niveau de la clinique spécialisée en traumatologie et rééducation fonctionnelle des victimes d'accidents du travail de Misserghine (ouest d’Oran).

Cette intervention, la première du genre au niveau national qui a duré deux heures, a été effectuée par une équipe médicale chirurgicale de cette clinique encadrée par un spécialiste français, le Pr. Thierry Bégué, en présence de pas moins de 40 chirurgiens orthopédistes et traumatologues des  wilayas  l’ouest du pays. L’opération a été transmise du bloc opératoire par vidéo.

Ces deux opérations délicates ouvrent la voie à 140 cas similaires qui seront opérés à partir de la semaine prochaine, a indiqué le directeur de la clinique, Djellat Abdelkrim.

Cette nouvelle technique réduira la durée d’hospitalisation de 25 % et permettra au patient de quitter l’hôpital trois jours seulement après avoir bénéficié de ce genre d'intervention. Nonobstant, le risque d’hémorragie est moindre avec cette nouvelle technique contrairement à l’intervention classique, a expliqué M. Djellat, soulignant que l'opéré ne nécessitera pas désormais une rééducation fonctionnelle après une telle intervention chirurgicale qui n'a besoin que d'une petite ouverture où le muscle ne fait l'objet d'aucune résection comme dans la chirurgie classique.

             

                                                              

 


 

Lire aussi: Les opérations chirurgicales dans les hôpitaux publics gratuites


Cette intervention, qui coûte pas moins de 12.000 euros à l’étranger, contribuera à épargner les déplacements hors du pays aux malades, selon le même responsable.

Le Pr Thierry Begué, chef du service traumatologie à l’hôpital Antoine Bechler (France), a exprimé sa satisfaction quant à l’encadrement de l’équipe médicale algérienne, estimant que ces interventions contribuent à la formation des chirurgiens.

Pour leur part, les deux patients (une femme de 59 ans et un jeune homme de 29 ans) se sont déclarés heureux de pouvoir enfin se délivrer des souffrances qu’ils ont enduré, notamment au moment de se lever et de s’assoir.

Chirurgie: la PTH par voie antérieure, une première sur le territoire national 
  Publié le : mercredi, 19 décembre 2018 12:12     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 5 foi (s)   Partagez