Deux établissements de prise en charge des brûlures et de chirurgie réparatrice à Oran et Skikda

Publié le : jeudi, 21 juin 2018 17:48
Deux établissements de prise en charge des brûlures et de chirurgie réparatrice à Oran et Skikda
Photo APS

ALGER - Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a fait état, jeudi à Alger, de l'ouverture de deux établissements spécialisés dans la prise en charge de brûlés et dans la chirurgie plastique et la greffe de peau dans les wilayas d'Oran et de Skikda avec une capacité d'accueil de 120 lits chacun.

Répondant à la question du membre du Conseil de la nation de la wilaya de Tébessa, Abdelkrim Korichi concernant le manque d'établissements hospitaliers spécialisés dans la prise en charge des brûlés et dans la chirurgie plastique à travers le pays, M. Hasbellaoui a évoqué deux établissements spécialisés dans les wilayas d'Oran et de Skikda, et dont le taux d'avancement des travaux à est respectivement de 75% et 45%, indiquant que l'Etat a alloué une enveloppe de 600 millions DA pour l'équipement de ces deux structures.

Il a rappelé, à cette occasion, "les résultats positifs" de la prise en charge des brûlés dans les régions des Hauts plateaux et du Sud, et ce à travers l'organisation de sessions de formations dans le cadre d'un jumelage entre les grands établissements hospitaliers du pays et les établissements de ces régions.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a indiqué que son département était "conscient de l'importance de ce dossier sensible, classé parmi les priorités du secteur", affirmant que "sept services et huit unités hospitaliers d'une capacité d'accueil de 231 lits répartis à travers les établissement hospitaliers, seront créés notamment à Alger, Oran, Constantine, Sétif, Annaba, Skikda et Batna".

A ce propos, M. Hasbellaoui a rappelé que des lits supplémentaires ont été ouverts en 2017 dans les services de réanimation pour la prise en charge des cas lourds, au nombre de 8000 et dont la plupart sont des victimes d'accidents domestiques, qui peuvent être prévenus par la sensibilisation et le respect des règles de sécurité.

Soulignant, en outre, "l'équipement de nouveaux services suivant des règles étudiées", il a précisé que la nouvelle loi sur la Santé a pris en compte ces spécialités qui enregistrent un déficit, affirmant que le ministère œuvre à la mise en place d'un plan national d'équipement des services où élément humain devra jouer un rôle capital.

Le ministre a répondu également à un autre membre du Conseil de la nation concernant le retard accusé dans la réalisation des trois Centres hospitalo-universitaires de Ouargla, Bechar et Laghouat, indiquant que l'Etat procède, progressivement et suivant les priorités, au dégel des projets du secteur, reste, a-t-il ajouté, la question de la formation de la ressource humaine qui relève elle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Deux établissements de prise en charge des brûlures et de chirurgie réparatrice à Oran et Skikda
  Publié le : jeudi, 21 juin 2018 17:48     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 14 foi (s)   Partagez