Ramadhan: mise en garde des malades chroniques contre le jeûne sans avis médical

Publié le : dimanche, 20 mai 2018 16:57   Lu : 598 fois
Ramadhan: mise en garde des malades chroniques contre le jeûne sans avis médical
Photo APS

ALGER - Le chef de service diabétologie et endocrinologie au Centre hospitalo-universitaire Issad Hassani de Beni Messous (Alger), le Pr. Mourad Semrouni, a mis en garde les malades chroniques contre les risques de complications de la maladie en cas de jeûne sans avis médical.

"70% des malades chroniques exposent leur vie à de sérieuses complications, en décidant d'observer le jeûne durant le Ramadhan en ne tenant pas compte des conseils du médecin traitant", a déclaré Pr. Semrouni à l'APS.

A cet effet, il a averti les personnes atteintes de maladies chroniques nécessitant la prise de médicaments plusieurs fois par jours, notamment les diabétiques sur les risques pour leur vie en cas de jeûne durant tout le mois sacré.

Le Pr. Semrouni a appelé, dans ce sens, les diabétiques de type 1 (insulinodépendants) et les personnes âgées présentant plusieurs maladies chroniques "à ne pas observer le jeûne quel que soit le type des médicaments qui leurs sont prescrits", afin d'éviter "le risque de graves complications pouvant mener au coma".

En plus de les exposer au risque d'une hypoglycémie ou hyperglycémie, le jeûne des ces malades peut causer des complications pouvant mener à la mort, a-t-il averti.

Cependant, a-t-il ajouté, le jeûne est permis pour les jeunes atteints de diabète de type 2 mais avec la permission du médecin traitant.

De son côté, le président de la Fédération algérienne des associations des diabétiques, Noureddine Boucetta, a déploré l'existence d'un "grand nombre de patients ne respectant pas les conseils du médecin en dépit de toutes les mises en garde lancées lors des campagnes de sensibilisation organisées par les associations".

Les nutritionnistes recommandent aux diabétiques jeûnant  de prendre des mesures préventives supplémentaires en suivant un régime alimentaire adéquat, basé notamment sur les sucres lents (pâtes, riz...) durant le "s'hour".

Quant aux hypertendus, les spécialistes en nutrition recommandent de suivre un régime alimentaire pauvre en sodium et de prendre de grande quantités d'eau afin d'éviter la déshydratation, soulignant, à ce propos, l'impératif de respecter l'avis du médecin vu que ces malades sont tenus de prendre leurs médicaments plusieurs fois par jour.

Pour les personnes âgées, qui souffrent souvent de plusieurs chroniques, il est préconisé de respecter un mode de vie équilibré et de dormir suffisamment (6 à 7 heures).

Media

Ramadhan: mise en garde des malades chroniques contre le jeûne sans avis médical
  Publié le : dimanche, 20 mai 2018 16:57     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 598 foi (s)   Partagez