La première unité de prise en charge de l’autisme au niveau national inaugurée à Oran

Publié le : jeudi, 26 avril 2018 10:33   Lu : 583 fois
La première unité de prise en charge de l’autisme au niveau national inaugurée à Oran

ORAN - Une première unité de prise en charge des autistes au niveau national a été inaugurée mercredi soir à l’établissement de santé de proximité d’Oran, a-t-on appris des responsables de ce projet.

Cette unité de pédopsychiatrie situé à la polyclinique de Bir El Djir a pour mission le dépistage précoce de l’autisme, le diagnostic et la prise en charge des autistes et des enfants et adolescents soufrant de troubles  psychiques et mentaux, a ajouté son médecin principal.

Cette structure relevant de l’établissement de santé de proximité de Seddikia dispose d’ateliers de stimulation à la communication sociale et au langage et d'amélioration du comportement de l’autiste et deux salles de consultation spécialisée et de jeux, a indiqué le professeur Sandra  Mouffok. 


Lire aussi: Autisme: la prise en charge est multisectorielle nécessitant des moyens "colossaux" 


Un staff médical pluridisciplinaire composé de psychiatres et de  psychologues pour enfants et adolescents dirige cette unité, ainsi qu’un spécialiste en psychomotricité et un orthophoniste, selon la spécialiste Mouffok qui est chef de service des maladies psychiques et mentales des enfants et adolescents de l’hôpital psychiatrique de Sidi Chahmi (Oran).

La nouvelle unité visant à rapprocher le malade au traitement a été concrétisée en collaboration avec l’hôpital des maladies mentales et psychiques, la direction de la santé et de la population et l’établissement de santé de proximité de Seddikia, après une année de formation du personnel, pour réaliser trois objectifs que sont la consultation, le dépistage et la prise en charge des autistes.

Selon les statistiques, il a été relevé au premier trimestre de l’année en cours à Oran 267 cas d’autisme contre 597 en 2017 et 412 en 2016.

Par ailleurs, un projet de recherche sera déposé prochainement au niveau de la faculté de médecine d’Oran sur les facteurs environnementaux causant l’autisme, a fait savoir la spécialiste, notant que les facteurs génériques étaient auparavant à 90 pc de la cause de cette maladie mais sont actuellement de 48 pc et le restant est du aux facteurs environnementaux.

La première unité de prise en charge de l’autisme au niveau national inaugurée à Oran
  Publié le : jeudi, 26 avril 2018 10:33     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 583 foi (s)   Partagez