Les candidats au DEMS décident de boycotter le planning des examens fixé par le ministère (CAMRA)

Publié le : lundi, 12 mars 2018 19:48   Lu : 34 fois

ALGER - Les candidats au Diplôme d'études médicales spécialisées (DEMS) ont décidé lundi de "boycotter" le planning des examens fixé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique entre le 18 mars et le 12 avril, "jusqu'à satisfaction de toutes les revendications", a indiqué le Collectif autonome des médecins (CAMRA) dans un communiqué.

Cette décision intervient suite à une réponse "défavorable" des responsables du ministère lors d'une réunion avec des membres du bureau national du CAMRA, ajoute le communiqué, précisant que les candidats ont réitéré leur "engagement indéfectible envers la cause du Collectif".

"Une réunion ayant regroupé lundi les représentants nationaux des candidats au DEMS, des membres du bureau national du CAMRA avec les représentants du MESRS durant laquelle on a exprimé notre rejet de la fourchette du DEMS fixée entre le 18 mars et le 12 avril. Les représentants du ministère ont répondu défavorablement à notre requête, néanmoins ils veilleront à la transmettre au ministre", a précisé CAMRA dans son communiqué.

"La délégation des résidents a clairement souligné la détermination des candidats au DEMS à boycotter tout planning fixé avant satisfaction de nos revendications et ont réitéré leur engagement indéfectible envers notre cause", a ajouté la même source.

La délégation des résidents a en outre, rappelé aux représentants du MESRS "le volet pédagogique quant à la plateforme de revendications dont les discussions seront poursuivies lors de réunions ultérieures".

Les revendications du collectif portent sur "l'annulation du caractère obligatoire du service civil, la dispense du service militaire, une meilleure formation pédagogique et la révision du Statut particulier ".

En dépit de la réponse favorable du ministère de la Santé à certaines revendications formulées, notamment " la réduction du nombre de spécialités concernées par le service civil, l'attribution d'un logement, l'aménagement et l'équipement des plateaux techniques dans les wilayas d'affectation dans le cadre du service civil, le droit au regroupement familial pour les couples de médecins, le droit à un billet d'avion par année vers les wilayas de l'extrême Sud, outre l'autorisation d'exercer une activité complémentaire dans le secteur privé", le CAMRA demeure attaché à la grève jusqu'à satisfaction de toutes les revendications, avait-il souligné.

Le débrayage enclenché par les 15.000 médecins résidents de différentes spécialités réparties sur 12 facultés a provoqué une grande perturbation dans nombre d'établissements hospitaliers, allant jusqu'à la paralysie dans certaines spécialités, à l'instar de la chirurgie, où des interventions chirurgicales ont été reportées, et parfois annulées.

Les candidats au DEMS décident de boycotter le planning des examens fixé par le ministère (CAMRA)
  Publié le : lundi, 12 mars 2018 19:48     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 34 foi (s)   Partagez