La coopération universitaire doit être basée sur des projets "viables"

Publié le : mercredi, 14 février 2018 15:40   Lu : 148 fois

ORAN - La coopération universitaire doit être basée sur la mise en oeuvre de projets de recherche "viables", a indiqué mercredi à Oran le président de la Conférence régionale des universités de l'Ouest (CRUO), Pr Abdelbaki Benziane.

"La coopération passe par les échanges, la mobilité et surtout un mode de coopération basé sur des projets de recherche viables et quantifiables", a souligné Pr Benziane lors d'une rencontre entrant dans le cadre de la Tournée doctorale des universités françaises en Algérie (12-14 février).

Une centaine de jeunes doctorants algériens ont assisté à cette séance, tenue à l'Université d'Oran-1  "Ahmed Benbella", en présence d'une délégation française venue présenter les modalités de construction d'un projet de doctorat en France.

Troisième rencontre du genre après celles organisées à Boumerdès et Constantine, cette manifestation a permis au président de la CRUO, également recteur de l'Université d'Oran-1, de mettre l'accent sur la coopération universitaire en général et algéro-française en particulier, et ce, notamment au plan de "l'accompagnement de la recherche et de la formation doctorale".

"La collaboration universitaire algéro-française doit s'ouvrir sur une ère nouvelle, avec l'ambition partagée de développer des projets, toutes disciplines confondues, et ce, à l'effet de répondre avec pertinence aux attentes sociales", a soutenu Pr Benziane.

Ce responsable a en outre mis en relief l'importance du potentiel scientifique au niveau des 15 wilayas couvertes par la CRUO, rappelant que la région Ouest compte 32 établissements universitaires et 418 laboratoires de recherche.

Plus de 320.000 étudiants, dont 16.400 doctorants sont inscrits dans cette même région, tandis que l'encadrement est assuré par plus de 14.000 enseignants-chercheurs permanents.

Des exposés sur le doctorat en Algérie et en France ont été également donnés par des cadres des deux pays, en présence du Consul général de France à Oran, Christophe Jean.

Cette première édition des Tournées doctorales en Algérie a été organisée par la Direction de la coopération et des échanges interuniversitaires du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, et l'ambassade de France à Alger.

La coopération universitaire doit être basée sur des projets "viables"
  Publié le : mercredi, 14 février 2018 15:40     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 148 foi (s)   Partagez