Afrique de l'ouest -Afrique centrale: 4 sur 5 enfants vivant avec le HIV ne reçoivent pas de traitement

Publié le : mercredi, 06 décembre 2017 11:06   Lu : 93 fois
Afrique de l'ouest -Afrique centrale: 4 sur 5 enfants vivant avec le HIV ne reçoivent pas de traitement

NEW YORK (Nations Unies) - Un nouveau rapport publié mardi par les Nations Unies note que quatre enfants sur cinq vivant avec le VIH en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale ne reçoivent pas de traitement antirétroviral et les décès liés au sida chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans sont en hausse.

Tout en reconnaissant les progrès accomplis dans plusieurs domaines, le rapport intitulé "Vers une vie sans sida en Afrique de l'Ouest et Afrique centrale" et publié conjointement par l'UNICEF et l'ONUSIDA, montre que l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale sont à la traîne en matière de prévention, de traitement du VIH et de soins pour les enfants et les adolescents, a révélé un communiqué de l'ONU.

"Il est tragique que tant d'enfants et d'adolescents ne reçoivent pas les traitements dont ils ont besoin, simplement parce qu'ils n'ont pas été testés", a déclaré Marie-Pierre Poirier, directrice régionale de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale. En 2016, environ 60.000 enfants ont été nouvellement infectés par le VIH dans cette région. "Nous devons mieux utiliser les innovations pour améliorer le diagnostic précoce et améliorer l'accès au traitement du VIH et aux soins pour les enfants", a-t-elle indiqué.

La couverture par la région des thérapies antirétrovirales chez les enfants vivant avec le VIH est la plus faible au monde car de nombreux pays ont une capacité limitée à effectuer les tests nécessaires au diagnostic précoce du VIH chez les nourrissons. 


Lire aussi: SIDA: l'Algérie a atteint un des ODD en assurant l'accès au traitement à 90 % des malades


Sans connaître le statut VIH d'un enfant, sa famille est moins susceptible de rechercher le traitement qui pourrait prévenir la mort d'un enfant à cause de maladies liées au sida.

La situation est pire chez les adolescents. Le nombre annuel de nouvelles infections par le VIH chez les 15-19 ans dans la région dépasse maintenant celui des enfants âgés de 0 à 14 ans. Ces nouvelles infections se produisent principalement par contact sexuel non protégé et chez les adolescentes.

Tout aussi préoccupant, selon le rapport, c'est que l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale ont enregistré une augmentation de 35% du nombre annuel de décès liés au sida parmi les adolescents de 15 à 19 ans - le seul groupe d'âge où les décès ont augmenté entre 2010 et 2016.

Considérant que la population des jeunes de la région devrait augmenter considérablement au cours des prochaines décennies, notamment dans des pays comme la République démocratique du Congo et le Nigéria, le nombre d'enfants et d'adolescents étant infectés par le VIH et mourant du sida restera élevé si la réponse au VIH, à la fois la prévention et le traitement, ne s'améliore pas considérablement.

Le rapport souligne que les 24 pays qui composent la région de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale abritent 25% des enfants âgés de 0 à 14 ans vivant avec le VIH dans le monde.

"Les dirigeants de la région ont approuvé un plan de rattrapage visant à tripler le nombre de personnes sous traitement dans la région - y compris les enfants - d'ici à la fin 2018. Le problème clé est maintenant d'accélérer la mise en oeuvre", a déclaré Luiz Loures, directeur adjoint de l'ONUSIDA.

"Les pays devraient d'urgence mettre en place des stratégies plus efficaces pour le diagnostic précoce du VIH chez les nourrissons, et commencer à réduire les inégalités dans l'accès des enfants au traitement", a-t-il dit.

 

 

 

 

 

 

Last modified on jeudi, 07 décembre 2017 09:50
Afrique de l'ouest -Afrique centrale: 4 sur 5 enfants vivant avec le HIV ne reçoivent pas de traitement
  Publié le : mercredi, 06 décembre 2017 11:06     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 93 foi (s)   Partagez