Algérie-UE: l'initiative PRIMA complète l'accord bilatéral sur la coopération scientifique et technologique

Publié le : jeudi, 26 octobre 2017 18:34   Lu : 598 fois

BRUXELLES - Le Partenariat pour la recherche et l'innovation dans la région méditerranéenne (PRIMA) signé, jeudi à  Bruxelles, par l'Algérie complète l'accord bilatéral avec l'UE sur la coopération scientifique et technologique ratifié en 2013, a affirmé le directeur de la coopération avec l'UE et ses institutions au ministère des Affaires étrangères, Ali Mokrani.

L'accord signé dans la matinée par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Tahar Hadjar et le commissaire européen chargé de la recherche, Carlos Moedas "vient en complément à l'accord bilatéral ratifié en 2013 sur la coopération scientifique, technologique et l'innovation dont le 3ème comité de suivi se tient aujourd'hui à  Bruxelles", a-t-il déclaré à l'APS en marge de la cérémonie de signature.

Il s'agit, selon lui, d'un programme de mise en relation des scientifiques algériens et européens à travers la mise en relation des instituts de recherche et des centres d'excellence de l'UE et d'Algérie.

Pour M. Mokrani, l'accord "vient à point nommé " pour accompagner les efforts du gouvernement algérien dans le domaine de la recherche et développement, estimant que la signature de cet accord témoigne de "l'importance que l'Algérie accorde à la coopération scientifique et technologique  avec l'UE".

Il en veut pour preuve sa participation, à hauteur de 20 millions d'euros, au financement de ce programme (PRIMA) paraphé à Alger en juillet après l'achèvement des négociations.

"L'Algérie siège dans le Conseil d'administration de ce programme PRIMA qui a son secrétariat en Italie", a-t-il fait savoir, soulignant que ce programme d'application scientifique "va permettre à nos chercheurs et à nos instituts de développer les capacités potentielles algériennes" dans les secteurs considérés prioritaires.

Dans le cadre de sa coopération dans le domaine de la recherche scientifique avec l'UE, l'Algérie a, en effet, identifié une série de priorités qui touchent l'agriculture, les ressources en eau, l'environnement, mais également l'industrie.

"Ce programme est au service de l'économie algérienne dans le cadre de la recherche de ses capacités de diversification", a-t-il soutenu.

L'initiative PRIMA vise à développer des solutions innovantes dans deux domaines d'importance stratégique dans la région méditerranéenne: la gestion de l'eau et la production alimentaire à travers des projets communs de recherche et d'innovation pour les dix prochaines années.

Par ailleurs, le comité mixte Algérie-UE de l'accord de partenariat scientifique et technologique a tenu jeudi sa troisième réunion de suivi après celles tenues en 2014 à Bruxelles et en 2016 à Alger.

Le sous-comité société de l'information, recherche, innovation, éducation, audiovisuel et culture a tenu également sa 5ème session jeudi à Bruxelles.

"Ce rendez-vous périodique de l'instance de dialogue a permis aux deux parties de faire un état des lieux et d'identifier les actions à entreprendre pour renforcer la coopération", indiqué une source diplomatique.

Algérie-UE: l'initiative PRIMA complète l'accord bilatéral sur la coopération scientifique et technologique
  Publié le : jeudi, 26 octobre 2017 18:34     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 598 foi (s)   Partagez