Menu principal

Menu principal

Un projet pour la réorganisation des services de santé en Algérie bientôt soumis au Premier ministre

Publié le : jeudi, 12 octobre 2017 19:41   Lu : 439 fois
Un projet pour la réorganisation des services de santé en Algérie bientôt soumis au Premier ministre

BOUMERDES - Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hazbellaoui a annoncé, jeudi à Boumerdès, la préparation en cours d’un projet portant des propositions concrètes pour la réorganisation des services de santé, à travers le pays, qui sera bientôt soumis au Premier ministre Ahmed Ouyahia, a-t-il assuré.

Dans un point de presse succinct animé à l’issue d’une visite de travail dans la wilaya, Mokhtar Hazbellaoui a informé que le projet (de réorganisation) en question vise à garantir un équilibre entre les offres médicales et les prestations sanitaires.

Il s’agit de la mise au point, a-t-il ajouté, d’une évitable stratégie pour ce qui peut être fait en matière de promotion du secteur, tant sur le plan de la prise en charge des malades, que de la garantie de conditions de travail idoines pour les professionnels du secteur, à travers le pays, a-t-il souligné.

Le projet, en préparation en collaboration avec différents partenaires du secteur de la santé, vise également, à combler certaines carences accusées principalement en matière de spécialistes, a indiqué le ministre, appelant tous les acteurs concernés à la valorisation des moyens et investissements colossaux, mis par l’Etat, à la disposition du secteur de la santé. 


Lire aussi: Disponibilité et circulation des médicaments en milieu hospitalier: appel à la révision des référents réglementaires


A une question sur le déficit accusé en matière de paramédicaux et de radiologues, M. Hazbellaoui, qui a estimé que ce problème n’est pas propre à l’Algérie, car touchant de nombreux pays, a assuré que l’Etat a pris en charge le dossier en privilégiant la formation, soulignant, en outre, que des propositions de solutions dans ce domaine seront soumises au Premier ministre.

Il a, néanmoins, considéré que l’Algérie ne souffre pas d’un déficit en la matière, mais plutôt d’un déséquilibre dans la distribution de la ressource humaine spécialisée, qui sera rattrapé, selon lui, avec la réactivation du rôle de la Direction générale de la formation continue relevant du ministère, grâce à la signature dernièrement d’un accord avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, portant relèvement des postes pédagogiques ouverts dans les spécialités médicales et paramédicales, a-t-il informé.

S’exprimant sur le problème de la sécurité dans les établissements du secteur, il a fait part de démarches en cours, avec le ministère de l’Intérieur, en vue de la mise en place d’un dispositif qui garantira la sécurité au sein de toutes les structures de santé du pays.

Au sujet de la mortalité infantile, le ministre a fait part d’un chiffre de 60 décès/an actuellement, que nous tenterons de réduire à zéro, à l’avenir, a-t-il dit, au titre de la mise au point, en cours, d’un fichier national déterminant les véritables causes à l’origine de ces décès.

Le ministre a entamé sa visite à Boumerdès, par une inspection du chantier du projet de l’hôpital psychiatrique de 120 lits de la commune de Boudouaou, avant de se rendre à Bordj Menail, ou il a procédé à la baptisation de l’hôpital de la ville du nom du Moudjahid Amar Ouamrane.

Le ministre a, également, visité l’hôpital de Dellys, avant de se rendre dans la ville de Boumerdès où il a inspecté les chantiers de réalisation d’un hôpital de 240 lits et d’une école paramédicale.

Il a clos sa visite par une rencontre avec les cadres de son secteur à Boumerdès.

Dernière modification le : vendredi, 13 octobre 2017 11:41
Un projet pour la réorganisation des services de santé en Algérie bientôt soumis au Premier ministre
  Publié le : jeudi, 12 octobre 2017 19:41     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 439 foi (s)   Partagez