Menu principal

Menu principal

Un système unique de soins régit les secteurs public et privé en Algérie

Publié le : vendredi, 15 septembre 2017 10:03   Lu : 645 fois
Un système unique de soins régit les secteurs public et privé en Algérie
APS PHOTOS © 2017

AIN TEMOUCHENT- Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a affirmé jeudi dans la wilaya de Ain Témouchent qu'un système unique de soins régit les secteurs publics et privé en Algérie.

Dans une discussion avec le staff d'une clinique médico-chirurgicale privée qu'il a inaugurée dans le cadre de sa visite d'inspection dans la wilaya, M. Hasbellaoui a déclaré que le médecin lorsqu'il a choisi cette profession a signé un contrat avec le malade, ajoutant que le système sanitaire en Algérie "est unique et ne fait aucune différence entre le public et le privé, qui sont  soumis au pouvoir des directeurs de la santé des wilayas".

Le secteur privé, a-t-il souligné, "est un partenaire dans la prise en charge des malades au sein du système sanitaire, ce qui justifie les instructions du ministère associant les spécialistes privés et définissant la liste de permanence dans les établissements hospitaliers publics comme stipulé par la loi 05/85."

Le ministre a insisté sur l'importance de la formation continue au profit des praticiens du secteur privé (médecins et paramédicaux) pour plus de performance.

Lors de l'inauguration du nouveau siège de la direction de la santé de la wilaya, M. Hasballaoui a suivi un exposé sur le secteur, mettant l'accent sur l'importance des statistiques concernant les maladies transmissibles et non contagieuses et la mortalité infantile et maternelle lors des accouchements.

Il a insisté également sur la vaccination affirmant qu'elle est obligatoire et sur l'intensification de la sensibilisation pour cette opération qui revêt une importance dans la préservation de la santé des enfants.

Mokhtar Hasbellaoui a, en outre, mis l'accent sur la coordination des efforts avec les unités de dépistage et de suivi de santé scolaire et l'activation de la numérisation du dossier électronique du malade à laquelle le ministère accorde une importance capitale à travers la formation de l'élément humain habilité à suivre le dossier, en collaboration avec le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du numérique, de même que la concrétisation d'une plateforme numérique des dossiers des malades au niveau national.

A la bibliothèque principale de lecture publique "Malek Bennabi" d'Ain Témouchent, le ministre a donné le coup d'envoi de "portes ouvertes" sur le secteur de la santé dans la wilaya et visité des stands de cette exposition comportant des activités des établissements hospitaliers et sanitaires des dairas de Hammam Bouhadjar, El Amria et Béni Saf.

Il a salué, à l'occasion, le rôle important de l'hospitalisation à domicile qui a réalisé de "bons résultats" au niveau local, appelant à encourager ce genre d'initiatives et à former un staff paramédical pour cette opération.

La visite a également comporté l'inauguration d'une usine de gants médicaux, implantée dans la zone industrielle d'Ain Témouchent dans le cadre de l'investissement privé.  

Cette unité génère actuellement 350 emplois pour une capacité de production de 150 millions d'unités par an, couvrant 40 % des besoins du marché national. Elle est appelé à revoir à la hausse sa capacité de production dans les deux prochaines années pour atteindre près de 350 millions d'unités par an et à diversifier la production avec d'autres produits dont les préservatifs en troisième étape du projet 

(2020-2022), selon les explications présentées à la délégation ministérielle.

A l'établissement hospitalier public "Dr Benzerdjeb" au chef-lieu de wilaya, M. Hasbellaoui a salué les efforts des responsables et du staff médical spécialisé, appelant à la poursuite des efforts et affirmant, dans ce sens, le soutien de son département ministériel à l'équipement de cet établissement. 

D'autre part, le ministre a instruit les concernés pour l'inscription d'un projet de pharmacie médicale centrale pour cet hôpital.

Au service de chirurgie orthopédique et de traumatologie, le ministre a suivi un exposé sur les interventions chirurgicales assurées sur place et qui nécessitaient auparavant l'évacuation du malade à l'étranger, coûtant de grandes sommes à la trésorerie publique.

Mokhtar Hasbellaoui a aussi effectué une visite inopinée à l'établissement hospitalier "Ahmed Medeghri" d'Ain Témouchent où il a visité un nombre de services et insisté sur l'accélération du transfert du service de maternité vers le centre maternel et infantile, qui sera réceptionné prochainement.

Dans la commune de Hassi El Ghella, le ministre a inauguré une polyclinique.

Dernière modification le : vendredi, 15 septembre 2017 19:47
Un système unique de soins régit les secteurs public et privé en Algérie
  Publié le : vendredi, 15 septembre 2017 10:03     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 645 foi (s)   Partagez