Journée mondiale contre la rage: vers l'élimination des décès d’ici à 2030

Publié le : mardi, 29 septembre 2020 19:03   Lu : 51 fois
Journée mondiale contre la rage: vers l'élimination des décès d’ici à 2030

GENEVE - Un nouveau Forum "Tous unis contre la rage", a été crée à l'occasion de la Journée mondiale contre la rage, par les institutions mondiales responsables de la santé humaine, de la santé animale et de l’alimentation et de l’agriculture, afin de "progresser plus vite" pour éliminer les décès dus à la rage transmise par les chiens d’ici à 2030.

Initié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le Forum, réunira des partenaires d'institutions gouvernementales, des secteurs de la santé humaine et de la santé animale, du secteur privé, de la société civile ainsi que de la recherche et des milieux universitaires, selon le site officiel de l'OMS.

Il vise à déterminer plus précisément quels sont les travaux à mener dans les domaines des politiques et de la recherche et à améliorer la coordination (y compris la mobilisation des ressources) et l’échange d’informations entre les partenaires.

"Nous ne pouvons éliminer la rage humaine qu'en luttant mieux contre la rage canine et en améliorant sensiblement l’accès au traitement et aux soins, en particulier dans les catégories pauvres et marginalisées de la population qui souffrent le plus de cette horrible maladie", a déclaré le Directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le Directeur général de la FAO, Dr Qu Dongyu, a de son côté plaidé pour la collaboration suivant le principe "Un monde, une santé", et la coopération régionale, notamment, "afin d'améliorer les systèmes de santé et la surveillance pour les animaux".


Lire aussi: Lutte contre la rage: atteindre l'objectif de "zéro cas" en Algérie


Pour sa part, la Directrice générale de l’OIE, Dr Monique Eloit, a souligné la nécessité de collaborer pour lutter contre la rage, estimant que "c’est une maladie que nous pouvons vaincre, mais plusieurs solutions sont possibles".

La responsable, a appelé à une collaborer dans les secteurs de la santé humaine et de la santé animale et avec les communautés touchées.

"Ainsi, nous pourrons éliminer la maladie tout en bâtissant des systèmes plus solides pour détecter et combattre d’autres maladies", a-t-elle ajouté.

Jusqu’à 99 % des cas de rage humaine sont dus à des morsures de chiens, et la lutte contre la rage est considérée comme un "modèle" pour améliorer la lutte contre les zoonoses de façon plus générale.

Les chiens sont principalement à l’origine des cas mortels de rage humaine et représentent jusqu’à 99% des cas de transmission à l’homme. L’infection tue des dizaines de milliers de personnes chaque année, principalement en Asie et en Afrique, selon l'OMS.

Les enfants de moins de 15 ans représentent 40% des personnes mordues par un animal pour lequel il existe une suspicion de rage.

Célébrée chaque 28 septembre, la Journée mondiale contre la rage, a été célébrée cette année, sous le signe de "la vaccination et la collaboration".

Journée mondiale contre la rage: vers l'élimination des décès d’ici à 2030
  Publié le : mardi, 29 septembre 2020 19:03     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 51 foi (s)   Partagez