Reprise progressive des cours à l’université: privilégier l’enseignement à distance

Publié le : samedi, 25 juillet 2020 19:57   Lu : 112 fois

CONSTANTINE- Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a appelé samedi depuis Constantine à privilégier le système d’enseignement à distance à la reprise des cours universitaires "selon les priorités et suivant l’évolution de la situation sanitaire dans chaque wilaya".

S’exprimant à l’ouverture d’une conférence régionale des universités dans l’Est du pays, le ministre qui avait affirmé que le système d’enseignement à distance était au coeur du programme de promotion des compétences du secteur, a appelé à "asseoir toutes les mesures nécessaires pour la réussite de cette formule d’enseignement en cette conjoncture exceptionnelle pour prévenir la propagation de la Covid-19."

Le ministre a également souligné que "pour les activités pédagogiques nécessitant la présence des étudiants, les encadreurs doivent prévoir une série de mesures préventives basées essentiellement sur la prudence et la distanciation physique."

M.Benziane a instruit, à cet effet, les recteurs à se déployer et à "prendre les démarches nécessaires, en collaboration avec les autorités locales, pour fournir les outils de protection contre la Covid-19 dès la reprise progressive des cours."

Le ministre a également appelé les responsables concernés à "prendre attache avec le Centre de recherche scientifique et technique en analyses physico-chimiques (CRAPC) pour s’approvisionner en ces moyens de protection, ou les produire localement," et à l’adaptation du protocole proposé pour la reprise progressive des cours universitaires mis en place en coordination avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

L’intensification de la communication et de la concertation avec les différentes composantes de l’institution universitaire (encadreurs, organisations syndicales et associations estudiantines, entre autres) a été recommandée par Abdelbaki Benziane qui a rappelé que la sécurité de la famille universitaire était "la priorité" de son département.

Affirmant que l’Etat oeuvre à garantir une rentrée universitaire 2020-2021"dans des conditions acceptables prenant en considération la situation sanitaire actuelle", le ministre a indiqué que la reprise progressive des cours "prendra en considération également la particularité des établissements universitaires et de recherche dans le Sud du pays et la spécificité de certaines spécialités et formations des sciences médicales notamment."

Evoquant les grandes lignes de la nouvelle approche de son département ministérielle, M. Benziane a relevé que "cette approche consacre davantage le principe de la décentralisation dans les actes de gestion et favorise la flexibilité dans la gestion des imprévus soulevés au niveau local."

"De grands chantiers ont été ouverts pour favoriser la création de pôles d’excellence et permettre une ouverture réelle et palpable sur l’environnement socioéconomique permettant la création de liens permanents avec les espaces de formation, de recherche et de production", a fait savoir le ministre.

Le développement des compétences du secteur dans le domaine de la numérisation, de l’enseignement à distance et l’enseignement virtuel, entre autres, figurent également parmi les chantiers ouverts par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui s’attèle à effectuer des réformes globales dans le système des oeuvres universitaires en vue de rationnaliser les dépenses et améliorer la gestion, a ajouté le ministre.

Au cours de sa visite à Constantine, le ministre a inauguré, à l’université Salah Boubnider (Constantine 3), un pôle de recherche comprenant les laboratoires de recherche en sciences humaines et sciences expérimentales.

Reprise progressive des cours à l’université: privilégier l’enseignement à distance
  Publié le : samedi, 25 juillet 2020 19:57     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 112 foi (s)   Partagez