Les efforts de l’Etat resteront vains si les citoyens ne respectent pas les gestes barrières

Publié le : mercredi, 15 juillet 2020 10:22   Lu : 11 fois
Les efforts de l’Etat resteront vains si les citoyens ne respectent pas les gestes barrières

ALGER - Les efforts consentis et les moyens mobilisés par l'Etat dans les hôpitaux pour endiguer la Covid-19 resteront vains si les citoyens ne respectent pas les gestes barrières, a indiqué mardi à Alger le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.

En marge du point de presse quotidien consacré à l'évolution de la pandémie de la Covid-19, Dr Fourar a insisté sur "l’importance de la prise de conscience par les citoyens du rôle capital qui leur incombe pour endiguer l’épidémie et casser la chaîne de transmission", soulignant que "les efforts consentis par l’Etat et les moyens mobilisés dans les hôpitaux resteront vains si les citoyens n’y mettent pas du leur et ne protègent pas leur santé et celle de leurs proches et de leurs concitoyens".

Au sujet de la hausse du nombre de cas recensés ces derniers jours, l’expert a dit que cette situation "n’épargne aucun pays dans le monde", précisant que "les pays qui ont levé le confinement réfléchissent aujourd’hui à d’autres moyens pour faire face à ce virus".

Rappelant les mises en garde de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a fait état de plus de 200.000 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, Dr Fourar a affirmé que la situation était "inquiétante".


Lire aussi: Aïd el-Adha: le ministère des Affaires religieuses appelle au strict respect des consignes de prévention


Concernant ce rebond des contaminations qui a dépassé les 500 cas en Algérie ces dernières 24 heures, Dr Fourar a déclaré que ces résultats "étaient prévisibles" et que "l'unique moyen pour surmonter cette épreuve est la conscience et le respect par le citoyen des mesures préventives pour préserver sa santé et celle d’autrui".

A une question sur la méthode de renforcement des mesures préventives actuelles avant l’Aïd El Adha, Dr Fourar a réitéré son appel pour une application "rigoureuse" de toutes les dispositions préventives, notamment le port du masque de protection "pour ne pas retomber dans la même situation enregistrée après l’Aïd El Fitr, période où il y a eu une recrudescence des cas de contaminations".

L’expert a appelé enfin à tirer les leçons de la période post-Aïd El Fitr pour éviter de reproduire la même situation, en sensibilisant et en obligeant le citoyen à porter le masque de protection en tout lieu, à l’instar de la mesure prise imposant le port de la ceinture de sécurité au conducteur.

Les efforts de l’Etat resteront vains si les citoyens ne respectent pas les gestes barrières
  Publié le : mercredi, 15 juillet 2020 10:22     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 11 foi (s)   Partagez