Une convention entre l'Ecole supérieure de la GN et l'université d'Alger 3

Publié le : mardi, 10 mars 2020 18:54
Une convention entre l'Ecole supérieure de la GN et l'université d'Alger 3

ALGER- Une convention de coopération pour le lancement d'un master professionnel "lutte contre les crimes économiques et financiers" a été signée mardi entre l'Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale et l'université d'Alger (3), et ce "en application des orientations des autorités suprêmes du pays et leur détermination à lutter contre la corruption".

"Le lancement de ce programme de formation, devant être entamée dès la prochaine année scolaire, est dictée par l'impérative lutte contre ce type de crimes qui prennent de l'ampleur du fait des spécificités de la conjoncture", a indiqué le commandement de la Gendarmerie nationale dans son communiqué, affirmant que cette démarche intervient en "application des orientations des autorités suprêmes du pays et leur détermination à lutter contre la corruption et moraliser la vie publique".

Au terme d'un parcours de 24 mois, ce programme de formation qui comporte des modules traitant d'aspects sécuritaire, technique et professionnel, sera sanctionné par diplôme de master professionnel dans le domaine de la lutte contre les crimes économiques et financiers".

Cette formation "permettra aux officiers stagiaires de maîtriser les techniques d'investigation et d'enquête en matière de crimes économiques et financiers, notamment dans les domaines du commerce extérieur, techniques des banques, transactions douanières, évasion fiscale, administration des budgets, marchés publics, blanchiment d'argent,  recouvrement des recettes ainsi que tous les crimes en lien avec le domaine et édictés dans la législation algérienne". 

La convention intervient également "en réponse aux exigences professionnelles imposées sur le terrain, en vue de permettre aux cadres de la GN d'acquérir un maximum de connaissances scientifiques et techniques, relatives notamment aux crimes économiques et financiers qui ont pris des proportions alarmantes lors des dernières années dans notre pays", a-t-on précisé de même source. Le but étant de "faire face à ces crimes avec efficacité et professionnalisme".


Lire aussi: Le E-enseignement, "nécessité impérieuse" pour s'adapter aux exigences de l'ère


Pour y parvenir, le Commandement de la GN a mis en avant l'impératif de "procéder à la sélection d'une ressource d'encadrement de haut niveau afin de garantir une formation qualitative permettant aux agents de la police judiciaire d'acquérir des mécanismes et des compétences opérationnelles, le tout renforcé par des bases théorique et organisationnelle dans la gestion des enquêtes".

Il est question, donc, d'assurer "une formation particulière au diapason des textes réglementaires et conventions internationales et régionales en matière de lutte contre les différentes formes du crime souvent à caractère organisé et transfrontalier", a-t-on poursuivi dans le communiqué.

Le ministère de la Défense nationale a adopté, depuis quelques années déjà, le système LMD dans le cadre d'une double tutelle pédagogique (MDN-ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique).

Une convention entre l'Ecole supérieure de la GN et l'université d'Alger 3
  Publié le : mardi, 10 mars 2020 18:54     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 3 foi (s)   Partagez