Hôpital de Boufarik: les 14 cas de corona virus "vont bien et sont en voie de rétablissement"

Publié le : mardi, 10 mars 2020 17:12   Lu : 2836 fois
Hôpital de Boufarik: les 14 cas de corona virus "vont bien et sont en voie de rétablissement"

BLIDA - Les 14 cas confirmés de corona virus (Covid 19) admis au niveau de l’hôpital de Boufarik (Blida) "vont bien et sont en voie de rétablissement", a assuré mardi le directeur de l’établissement Reda Daghbouche.

"Nous sommes en attente du résultat de leurs analyses, effectuées depuis trois jours, au niveau de l’Institut Pasteur d’Alger", a-t-il ajouté, prévoyant leur "rétablissement total prochainement", a-t-il indiqué dans une déclaration à l’APS.

Le responsable a, en outre, souligné que ces "malades, qui se trouvent toujours en isolement au niveau de l’hôpital de Boufarik", bénéficient des "meilleurs conditions de prise en charge, dans le meilleur état d’esprit possible. Ils suivent un régime alimentaire étudié pour relever leur immunité contre le virus", a- t-il précisé.

Le directeur de l’hôpital de Boufarik a, par ailleurs, signalé la réalisation "tous les trois jours", d’analyses pour les cas confirmés de corona virus, suivant, a-t-il dit, un "protocole fixé par le ministère de la Santé ". Ces "analyses sont envoyées à l’institut Pasteur pour un bon suivi des cas d’atteintes", a-t-il informé.


Lire aussi: Coronavirus: l'Etat a mobilisé tous les moyens pour faire face à l'épidémie


 Reda Daghbouche a annoncé, à l’occasion, que les analyses des huit cas suspects de Covid 19 "se sont avérées négatives au virus", exception faite, d’un enfant de deux ans, dont les résultats des analyses "n’ont pas encore été divulgués".

Il a, par ailleurs, signalé l’admission, hier lundi, de trois cas en isolement, suite à leur convocation par l’hôpital de Boufarik, en vue de s’assurer de leur atteinte ou pas.

Tous les cas confirmés et suspects admis à l’hôpital sont issus de la même famille atteinte du virus corona, a-t-il, également, informé.

Sur un autre plan, M. Daghbouche a lancé un appel aux citoyens en vue d’"éviter l’incitation à la suspicion et à la dramatisation sur les réseaux sociaux notamment", car, a-t-il dit, "les malades jouissent d’un bon moral et sont très bien pris en charge. Nous avons célébré le 8 mars avec eux, dans une bonne ambiance familiale, et ils n’ont pas besoin d’être démoralisés", a- t-il souligné.

"Les malades vont bien et ont besoin du soutien de tous les Algériens et de leurs prières. Il faut éviter la dramatisation en cours sur les réseaux sociaux, que ces malades déplorent", a ajouté le même responsable.

Hôpital de Boufarik: les 14 cas de corona virus "vont bien et sont en voie de rétablissement"
  Publié le : mardi, 10 mars 2020 17:12     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 2836 foi (s)   Partagez