60.000 étudiants étrangers sont passés par l'Université algérienne

Publié le : mercredi, 26 février 2020 16:01   Lu : 40 fois
60.000 étudiants étrangers sont passés par l'Université algérienne

ORAN - L'Université algérienne a accueilli 60.000 étudiants étrangers depuis l'indépendance du pays en 1962, a indiqué mercredi à Oran le sous-directeur de la coopération multilatérale auprès du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS).

"Environ 60.000 étudiants étrangers en provenance de 62 pays sont passés par l'Université algérienne", a précisé Karim Khecheni à l'occasion d'une rencontre internationale sur la gestion du programme de mobilité universitaire dans le bassin méditerranéen "Erasmus+ ICMED".

"On dénombre actuellement la présence en Algérie de 8.851 étudiants étrangers en provenance d'une soixantaine de pays, notamment d'Afrique, de pays Arabes, d'Asie et d'Europe", a-t-il fait savoir.

S'agissant de la mobilité universitaire sortante, le responsable auprès du MESRS a fait état de quelque 26.000 étudiants algériens inscrits à l'étranger en 2017, dont près de 3.000 boursiers de différentes catégories, tandis que le nombre de bourses octroyées s'est élevé à 9.370 grâce au programme national exceptionnel.

"L'Algérie n'est pas en reste du vaste mouvement d'ouverture à l'international du système universitaire dans le monde", a-t-il souligné, ajoutant que "la mobilité des étudiants est, au contraire, inscrite dans une longue tradition d'échanges avec des partenaires étrangers".

L'intervenant a soutenu à ce titre que "la stratégie du système de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique de notre pays favorise plusieurs formes de mobilité internationale".

A cet égard, il a cité quatre catégories de mobilité relatives à "l'accueil des étudiants étrangers", "aux étudiants algériens bénéficiaires d'une bourse du gouvernement qui se rendent dans un autre pays pour suivre un programme d'étude en graduation ou post-graduation", aux "étudiants algériens et étrangers bénéficiaires d'un programme conjoint de coopération internationale", et "aux doctorants algériens bénéficiaires d'un financement du gouvernement algérien pour la finalisation de leurs thèses de doctorat dans le cadre d'un programme national exceptionnel".

Le responsable auprès du MESRS a en outre mis l'accent sur le déploiement du réseau universitaire algérien à travers tout le territoire national, comptant 106 institutions réunissant près de 1,6 million d'étudiants et plus de 60.000 enseignants-chercheurs, soit un taux d'encadrement d'un enseignant pour 26 étudiants.

La rencontre sur "Erasmus+ ICMED" a été accueillie par l'Université des sciences et de la technologie d'Oran "Mohamed Boudiaf" (USTO-MB) dans le cadre de la Conférence finale de ce programme (2017-2020).

Plusieurs recteurs des universités du pays, des représentants d'universités étrangères partenaires et des institutions de coopération internationale ont pris part à cet événement entamé, mardi, par un atelier de formation de formateurs visant à renforcer les compétences des participants dans la gestion des programmes de mobilité internationale.

Le représentant du MESRS s'est félicité des résultats du programme "Erasmus+ ICMED", appelant à cet égard les compétences formées à "pérenniser les actions réalisées".

60.000 étudiants étrangers sont passés par l'Université algérienne
  Publié le : mercredi, 26 février 2020 16:01     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 40 foi (s)   Partagez