Baccalauréat professionnel: le projet en phase de détermination des spécialités

Publié le : mercredi, 26 février 2020 09:06   Lu : 102 fois
Baccalauréat professionnel: le projet en phase de détermination des spécialités

SETIF - La ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Hoyam Benfriha, a indiqué mardi à Sétif que le projet du baccalauréat professionnel était actuellement en "phase de détermination des spécialités et de sélection des wilayas devant abriter cette expérience".

"Une commission spécialisée composée de représentants de divers secteurs concernés par le Bac professionnel œuvre à concrétiser ce projet à travers l’établissement  des modules et du volume horaire", a précisé la ministre rappelant que le baccalauréat professionnel aura le même niveau que le baccalauréat général.

La ministre a souligné qu’une proposition pour entamer la concrétisation du baccalauréat professionnel à travers l’inscription des étudiants concernés a été formulée, ajoutant que le bac professionnel concernera les élèves admis à la 1ère année secondaire qui passeront directement aux instituts de formation professionnelle concernés par ce baccalauréat.

Les étudiants inscrits en bac professionnel suivront un cursus de formation de trois ans à l’instar de ceux de l’Education nationale selon la ministre relevant que ce cursus englobe les matières essentielles la langue arabe notamment en plus de matières en rapport avec la spécialité de formation ciblée.

Mme. Benfriha a également indiqué que cette expérience sera menée dans "un nombre précis de wilayas que le ministère de tutelle s’attèle à sélectionner pour abriter ce projet à partir de septembre 2020 et garantir son succès et la concrétisation des objectifs tracés".


Lire aussi: Les préparatifs du baccalauréat professionnel à un stade avancé


La ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels avait inspecté à El Eulma (15km de Sétif), l’Institut de l’enseignement professionnel Hocine Bouderbala spécialisé en énergie où elle s’est enquise des conditions de formation des stagiaires.

Ce centre, opérationnel depuis 2010 dispose théoriquement de 1.000 places pédagogiques et accueille actuellement 388 stagiaires dans des spécialités de l’entretien industriel, les techniques de l’électricité, le montage et l’entretien des systèmes de l’énergie et de froid (option froid et climatisation), selon les explications fournies.

La ministre a achevé sa visite dans cette wilaya par se rendre à la commune de Bougaâ (45km au Nord- ouest de Sétif) où elle a inspecté le projet de réalisation d’un Institut national spécialisé en hôtellerie et tourisme devant être réceptionné "à la prochaine session de formation professionnelle" et dont les travaux affichent 70% de taux d’avancement.

Le futur Institut national s’ajoutera  aux deux autres établissements similaires dans la commune de Bougaâ spécialisés dans les techniques audiovisuelles et celles de gestion et de l’informatique en cours de réalisation avec des taux d’avancement oscillant entre 30% et 70% pour une capacité d’accueil de 300 places en plus de 120 lits.

Dans la même commune la ministre a visité le centre de formation professionnelle Mohamed Boudiaf avant de se rendre à l’Institut national spécialisé en formation professionnelle Star Errahmane Omar, dans la commune d’Ain Arnat (15km à l’Ouest de Sétif) qui propose des spécialités de formation dans les filières de chimie industrielle et plastique.

Baccalauréat professionnel: le projet en phase de détermination des spécialités
  Publié le : mercredi, 26 février 2020 09:06     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 102 foi (s)   Partagez