Diabète: un projet d'éducation thérapeutique au niveau des pharmacies d'officines

Publié le : mardi, 25 février 2020 10:58   Lu : 28 fois
Diabète: un projet d'éducation thérapeutique au niveau des pharmacies d'officines

ALGER - Le président du Conseil national de l'ordre des pharmaciens (CNOP), Abdelkrim Touahria a fait état lundi du lancement d'un projet d'éducation thérapeutique au niveau des pharmacies d'officine privées au profit des diabétiques.

L'idée s'est imposée au vu de la sollicitation du pharmacien, en tant que prestataire de proximité, par les malades en quête d'éducation thérapeutique mais n'a mûri qu'à la faveur de la promulgation de la nouvelle loi sanitaire en 2018 qui prévoit le renforcement du rôle du pharmacien d'officine dans l'éducation thérapeutique des diabétiques, a indiqué à l'APS Dr. Touahria.

Le projet, qui doit être concrétisé sur le terrain avec l'implication de la tutelle et d'autres ministères (Commerce et Finances), du Syndicat national algérien des pharmaciens d'officine (SNAPO), des laboratoires et des deux associations des diabétiques et de la médecine interne, sera suivi par une étude sérieuse pour démonter le rôle du pharmacien d'officine sur les plans sanitaire et économique et notamment en matière de consommation de médicaments, dont les résultats permettront aux décideurs et spécialistes de rationnaliser les dépenses, a-t-il poursuivi.

Avant le lancement de ce projet, le CNOP a tracé un programme de formation théorique et pratique, a-t-il précisé expliquant que la première sera encadrée à distance par les sociétés savantes, et la deuxième sous forme d'ateliers supervisés par des experts en nutrition et santé, nationaux et étrangers.


Lire aussi: Diabète: les spécialistes mettent en garde contre les complications de la pathologie


Evoquant la préparation des documents nécessaires (fiche du malade), il a fait savoir que le suivi et l'évaluation périodique ont été confiés à un comité ad hoc créé à cet effet.

Ce projet permettra de répondre aux besoins des malades en matière d'éducation thérapeutique et de contrôle glycémique et de réduire les complications liées au diabète, notamment l'insuffisance rénale et les maladies cardiovasculaires et les coûts élevés de leur prise en charge, outre l'amélioration de la qualité du traitement, a-t-il estimé.

Soulignant que les résultats "ne pourront être que positifs" au vu de l'expérience réussie dans  d'autres pays, il a fait état, dans ce sens, de l'intégration de ces résultats dans des études médicales d'une thèse sur l'éducation thérapeutique et les prestations des Caisses nationales de la sécurité sociale.

Par ailleurs, le président du CNOP a mis en avant l'impact positif du rôle du pharmacien d'officine dans l'éducation thérapeutique des diabétiques, évoquant la possibilité d'élargir cette expérience à d'autres maladies chroniques.

Diabète: un projet d'éducation thérapeutique au niveau des pharmacies d'officines
  Publié le : mardi, 25 février 2020 10:58     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 28 foi (s)   Partagez