Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra

Publié le : mardi, 28 janvier 2020 09:40   Lu : 9 fois
Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra

ALGER - Quelque 3800 femmes ont bénéficié d'un dépistage précoce du cancer du sein au niveau d'une clinique mobile "Mammobile" de passage à Biskra, a indiqué lundi à Alger le chef de service d’Imagerie au Centre Pierre et Marie Curie de cancérologie (CPMC), professeur Salah Eddine Bendib.

Lors d'une journée parlementaire sur "les causes de prévalence du cancer en Algérie", Pr Bendib a précisé que ce dépistage précoce, qui entre dans le cadre de la stratégie nationale élaborée dans le cadre du Plan national cancer 2015/2019, a touché 3800 femmes âgées de 40 ans et plus, ce qui permis de diagnostiquer 38 cas au premier stade de la maladie, soit 13 cas/1000 habitants.

La wilaya de Biskra a été choisie comme wilaya pilote dans le cadre de cette stratégie, a-t-il fait savoir, appelant à  généraliser cette opération à travers tout le territoire national lors du prochain plan national et de l'accompagner par un programme national de dépistage précoce du cancer du sein (2020/2024) pour permettre aux services sanitaires d'assurer une prise en charge précoce.

Rappelant que le cancer du sein était le type le plus répandu chez la femme, il a précisé que la majorité des cas prennent en charge tardivement leur maladie, ce qui augmente le taux des décès.


Lire aussi: Le dépistage précoce du cancer du sein mis à mal par le manque de moyens


L'équipe médicale spécialisée qui a supervisé cette opération dans la wilaya de Biskra a respecté tous les protocoles d'examen à commencer par la mammographie, l'écographie puis le recours à une deuxième lecture des comptes rendus afin de s'assurer de l'état de maladie pour une prise en charge à travers une intervention chirurgicale ou une prescription des médicaments.

A cette occasion, le Pr Bendib a relevé la nécessité d'organiser les soins dans le cadre de cette stratégie pour "garantir à toutes les franges de la société une égalité en matière d'accès aux soins", insistant sur le rôle des organismes de sécurité sociale appelés à prendre en charge les frais d'imagerie.

S'agissant du cancer du sein génétique (familial) qui représente de 5 à 10% des cas, le Professeur a déploré l'existence d'un seul service à travers le territoire national qui prend en charge cet aspect (Centre Pierre et Marie Curie).

Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra
  Publié le : mardi, 28 janvier 2020 09:40     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 9 foi (s)   Partagez