CHLEF - La pisciculture intégrée à l’agriculture est l’une des filières aquacoles sur lesquelles compte s’appuyer la direction de la pêche et des ressources halieutiques de Chlef afin d’ancrer la culture de production mais aussi de consommation de poissons d’eau douce chez l’agriculteur et le citoyen en général, au vue de sa contribution avérée dans la consécration d’un micro-système environnemental permettant, outre la production de poisson, le recyclage des déchets agricoles tout en mettant un terme à la pollution organique.
BOUMERDES - Les captures de poissons à Boumerdès ont accusé une "nette baisse", depuis début 2017, estimée à 20%, comparativement à la même période de l’année dernière, entrainant une offre "très faible" et une flambée des prix des produits de la mer.
ORAN - Une journée d'études sur les enjeux de la valorisation du biogaz à partir des déchets se tiendra mardi prochain à Oran, a-t-on appris dimanche de la direction du Bureau "R20 Med" assurant la représentation méditerranéenne de l'Organisation non gouvernementale (ONG) R20 (Regions of climate action).
ALGER - Des campagnes de sensibilisation sur le "don de sang" et les "maladies chroniques" ainsi que des mesures préventives pour éviter les cas d'intoxication au niveau des établissements de restauration collective sont prévus par la direction de la santé de la wilaya d'Alger en prévision du mois de Ramadhan, a révélé dimanche le Directeur de la santé de wilaya.
GUELMA - En dépit des 72 années qui se sont écoulées depuis les massacres du 8 mai 1945 à Guelma, le four à chaux de l’actuelle commune d’Héliopolis, transformé en four crématoire où ont été brûlées les dépouilles d’innocentes victimes exécutées par la police coloniale, témoigne encore de ces crimes, selon des témoignages toujours vivaces dans la mémoire collective de la région. Certains parmi ceux qui ont vécu ces évènements se souviennent que ce four, situé dans une ferme de la région d’Héliopolis, à 5 km au nord de la ville de Guelma, était initialement destiné à la fabrication de la chaux. Les restes de ce four, appartenant à un colon du nom de Marcel Lavie, a été transformé par des milices européennes en four crématoire pour "y brûler les cadavres d’Algériens innocents". Ils témoignent à ce jour des atrocités commises par des mains abjectes. Mohamed Bouaoud, âgé de 15 ans à l'époque, fait partie des quelques témoins encore vivants de ces massacres et garde en mémoire les détails de ces évènements tragiques qui ont marqué cette région d’autant qu’ils ont duré plus d’un mois, au cours duquel le sous-préfet de Guelma, à l’époque, André Achiary a livré une guerre sans merci aux Algériens en ordonnant des exécutions sommaires et en jetant leurs cadavres dans les champs et près des rives des oueds. Ce même témoin a confié que l’odeur des corps en décomposition, empestant l’atmosphère, a incité les milices européennes à vouloir camoufler leurs crimes infâmes en transportant les cadavres des Algériens dans des camions jusqu’à la ferme Lavie pour les brûler, indiquant que pour ce faire, les Français ont fait appel à plus de 20 camions de transport de marchandises. D’après des documents officiels détenus par des militants engagés dans la défense des droits des martyrs de ces…
ALGER-Une secousse tellurique d'une magnitude de 3.0 sur l'échelle de Richter a été enregistrée dimanche à 10h 09 mn au nord-ouest de la commune de Merouana (Batna), a annoncé le Centre de Recherche en en Astronomie Astrophysique et Géophysique (CRAAG) dans un communiqué.
CONSTANTINE - Les résultats des élections législatives du 4 mai 2017 ont été largement commentés samedi par la presse éditée dans l’Est du pays.
ORAN - Dans ses livraisons du samedi, la presse oranaise dresse une évaluation positive du déroulement des élections législatives du 4 mai, estimant qu'elles ont fourni un précieux indicateur quant à "l'ancrage de la culture démocratique" en Algérie.
CONSTANTINE - Une affluence notable particulièrement des électrices a été observée durant l’après-midi de jeudi dans les centres de vote des wilayas dans l’Est du pays, dans le cadre des législatives, ont constaté des journalistes de l’APS.
BLIDA - Le scrutin pour les législatives se poursuit dans les wilayas du Centre, avec une légère hausse enregistrée durant l’après-midi dans le flux des électeurs au niveau des bureaux de vote, à l'exception des wilayas de Blida et Médéa, selon le constat des correspondants de l’APS.