Alger: plus de 30 hectares ravagés par les incendies en 2019

Publié le : jeudi, 09 janvier 2020 19:28
Alger: plus de 30 hectares ravagés par les incendies en 2019

ALGER - Plus de 30 hectares de couvert végétal ont été détruits par les feux de forêt en 2019, à travers les différents sites forestiers de la wilaya d'Alger, a indiqué jeudi la chargée de l'Information à la Direction des forêts et de la ceinture verte, Imane Saidi.

Près de 80 foyers de feu ont été enregistrés durant l'année précédente, ayant ravagé plus de 30 hectares de couvert végétal soit 26,5 hectares de forêts et plus de 4 hectares de buissons et de broussailles, a précisé Mme Saidi à l'APS.

La superficie globale ravagée par les feux de forêt en 2019 (plus de 30 hectares) a connu une hausse par rapport à 2018 qui a enregistré la destruction de plus de 4 hectares et le déclenchement de 66 foyers d'incendie, en dépit des moyens mobilisés et des efforts consentis durant la campagne de lutte contre les incendies et feux de forêts.

Selon la même responsable, ces feux sont dus "aux conditions climatiques marquées par la forte canicule qui favorise le déclenchement de ces incendies" et "l'inconscience de certains citoyens, en raison du jet anarchique des déchets dans ces espaces verts".

Le plus grand incendie enregistré a eu lieu le mois de juillet dernier au niveau de la forêt de Bainem dans la commune de Hammamet (ouest d'Alger), où une superficie globale de 25 hectares a été ravagée par le feu, soit près de 80 % du bilan global des incendies recensés à Alger en 2019.

Dans le cadre de leurs prérogatives de contrôle et de prévention, les agents de la police forestière relevant des services de la conservation des forêts de wilaya ont établi, durant 2019, huit (8) procès-verbaux pour infraction et atteinte à la forêt, a rappelé Mme Saidi.

La plupart de ces cas d'atteinte ont été enregistrés au niveau des sites forestiers du côté ouest de la capitale, dont Bainem (Hammamet), Céleste (Bouzareah) et Zaatria à Mahelma (Zeralda), a-t-elle ajouté.

Le couvert végétal de la wilaya d'Alger subit plusieurs agressions telles que l'abattage des arbres, les constructions illicites et le jet anarchique des déchets, a fait savoir Mme Saidi.

Par ailleurs, la responsable a fait état de la poursuite des opérations de reboisement de plus de 300.000 arbustes de différentes espèces (forestiers, décoratifs et fruitiers), et ce jusqu'au 21 mars prochain, au niveau de plusieurs sites forestiers et dans les zones urbaines et semi-urbaines de la capitale (cités, espaces verts et tout au long des axes d'autoroutes), en sus d'autres opérations de reboisement organisées lors des journées nationales et internationales de l'environnement en vue d'ancrer la culture de la protection de l'environnement.

L'opération comprend également la plantation de plus de 130.000 arbustes fruitiers (de citrus et d'oliviers) au niveau des parcs agricoles qui se veulent un espace-type réunissant les fonctions récréative et agricole des espaces verts séparant les agglomérations urbaines, selon la responsable.

La Direction des forêts de la wilaya d'Alger avait accordé, en 2019, deux décisions pour l'exécution de battues administratives au niveau de Douéra et de Birtouta, en respectant les horaires de l'exécution de ces opérations.

Pour rappel, le patrimoine forestier de la wilaya d'Alger s'étend sur plus de 5000 ha de superficie, répartis à travers 113 sites forestiers, dont un nombre important se trouve au niveau des agglomérations, soit une superficie estimée entre 1 et 8 ha, alors que les grandes forêts de la capitale s'étendent sur une superficie de 300 à 600 ha.

Alger: plus de 30 hectares ravagés par les incendies en 2019
  Publié le : jeudi, 09 janvier 2020 19:28     Catégorie : Régions     Lu : 2 foi (s)   Partagez