Tipasa: marche de soutien à la présidentielle et rejet de la violence

Publié le : mardi, 10 décembre 2019 16:22   Lu : 0 fois

TIPASA - Les acteurs de la société civile à Tipasa ont organisé, mardi, une marche pacifique pour appeler à l’impératif du déroulement de la présidentielle de jeudi prochain, dans le calme et la sérénité.

Les participants à cette marche se sont réunis à la place publique de la ville de Tipasa en brandissant l’emblème national et des pancartes exprimant l’impératif de "préservation de l’unité nationale en allant voter en force, pour éviter à l’Algérie le chaos et l’anarchie".

Les manifestants ont, également, scandé des slogans dénonçant toutes les formes de violence, notamment les actes enregistrés dans des centres de vote de la communauté algérienne, dans certains pays européens.

Parmi eux Islam Badji, président d’une association juvénile, qui a souligné l’impératif pour toutes les franges de la société de "préserver l’Etat et de ne pas se laisser influencer par les appels provocateurs contre l’Institution militaire". Il a qualifié l’accompagnement assuré par l’Armée au Hirak d’"historique et d’unique", nécessitant, selon lui, "encouragement et valorisation".

La prochaine élection présidentielle est "fatidique et décisive" pour l’histoire de l’Algérie contemporaine, a souligné un autre citoyen, estimant que l'"Algérie fait partie des pays ciblés par des agendas étrangers", mais la mobilisation de l'"Armée nationale populaire (ANP), des institutions de l’Etat et des citoyens libres et nobles a fait échouer ces desseins", a-t-il assuré.

Il a été rejoint en cela par un autre citoyen, qui a lancé un appel aux habitants de Tipasa, en vue d'"d’être réactifs, à l’instar des autres wilayas du pays, aux événements politiques 'historiques' traversés par l’Algérie depuis le 22 février passé".

Il a loué, entre autres, les acquis "historiques" obtenus, "la renonciation au 5 e mandat du président démissionnaire", et "la libération de la justice des mains de la Issaba (bande) désormais en prison", le tout "dans une ambiance pacifique, que les plus grandes démocraties au monde n’a pas vécu à ce jour", a soutenu ce citoyen.

Cette marche est la 4eme du genre enregistrée à Tipasa, durant ces deux dernières semaines, pour le rejet de l’ingérence étrangère et le soutien de la présidentielle du 12 décembre courant.

Tipasa: marche de soutien à la présidentielle et rejet de la violence
  Publié le : mardi, 10 décembre 2019 16:22     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez