Print this page

Presse Ouest: les candidats doivent "débattre davantage" avec les citoyens

Publié le : samedi, 23 novembre 2019 08:39   Lu : 3 fois
  • Partagez

ORAN - Dans ses éditions du samedi, au septième jour de la campagne électorale pour la Présidentielle du 12 décembre, la presse oranaise estime qu'il est temps pour les candidats de s'engager davantage sur la voie du débat avec les citoyens pour les convaincre de l'enjeu du prochain scrutin.

Tout en dressant le bilan d'une première semaine de campagne qu'ils qualifient de "timide", les journaux oranais soutiennent que les arguments de campagne des candidats gagneraient à être axés sur la mise en relief de l'importance du prochain rendez-vous électoral.

Le quotidien "L'Echo d'Oran" observe dans ce cadre une première semaine "sans vague" pour les candidats qui ont préféré "ne pas s’exposer aux opposants au rendez-vous du 12 décembre", relevant en revanche que d'autres ont "osé" aller à la rencontre des citoyens.

La même publication suggère à ce titre aux candidats d'intensifier "les sorties sur le terrain" et à ne pas verser dans les discours "populistes" durant leurs meetings populaires.

Une analyse similaire est faite par le journal "Ouest Tribune" qui écrit qu'à ce stade de la campagne, le plus important est "d’abord et avant tout de convaincre les électeurs d’aller le 12 décembre aux centres de vote et de faire leur choix".

"Ouest Tribune" relève, en outre, que les Algériens veulent "voir les choses revenir à la norme" et que soit porté à la haute fonction de l’Etat un président "légitime" à même de mettre en pratique "toutes les revendications soulevées par la rue ces derniers mois".

Le journal "El-Djoumhouria" juge, pour sa part, la première semaine de la campagne "en-deçà" des attentes des citoyens, préconisant à l'intention des candidats de focaliser leurs discours sur les solutions qu'ils entrevoient pour le pays plutôt que de s'attarder sur "l'état des lieux" de la situation socio-économique.

Le quotidien "Cap Ouest" perçoit, quant à lui, "une prise de conscience" chez les Algériens par rapport à "la situation que traverse le pays" et au fait que la sortie de crise ne peut être envisagée que par leur "engagement" dans cette élection.

Presse Ouest: les candidats doivent "débattre davantage" avec les citoyens
  Publié le : samedi, 23 novembre 2019 08:39     Catégorie : Régions     Lu : 3 foi (s)   Partagez