Insistance sur la sensibilisation et la culture d’alerte pour combattre la traite des êtres humains

Publié le : vendredi, 15 novembre 2019 12:51
Insistance sur la sensibilisation et la culture d’alerte pour combattre la traite des êtres humains

ANNABA- Les participants à une rencontre d’information régionale sur la prévention de la traite des êtres humains tenue jeudi à Annaba ont insisté sur la sensibilisation et la diffusion de la culture d’alerte pour davantage d’efficacité des dispositifs de lutte contre ce fléau transfrontalier.

Les efforts déployés par l’Etat pour lutter contre ce fléau nécessite l’implication efficace de tous les acteurs avec en tête la société civile par des actions de sensibilisation, a indiqué Khadidja Khelfi, qui représente le ministère de la Communication à la commission nationale de prévention et lutte contre la traite des êtres humains.

Après la création de ladite commission et la mobilisation des dispositifs de lutte contre le fléau, ces efforts sont poursuivis par la formation des différents intervenants (sécurité, justice, média, santé, association), a ajouté la même cadre devant les participants à la rencontre qui représentent les différents corps de sécurité, la justice, la société civile et les différents instances nationales concernées. 


Lire aussi: L’Algérie demeure un pays de transit et de destination pour l’immigration clandestine


La représentante de la justice au sein de la même commission a relevé que la législation algérienne a accompagné l’évolution de ce phénomène par la mise en place des mécanismes juridiques de lutte.

Considérant la traite des êtres humains constitue le troisième crime transfrontalier, elle a insisté sur la mobilisation constante contre ce fléau dont le trafic rapporte aux réseaux criminels 150 milliards dollars par an d’après les estimations de l’ONU.

L’Afrique du Nord dont fait partie l’Algérie constitue par sa position géographique une région de transit et d’installation des émigrants clandestins notamment du Sahel d’où la nécessité de faire barrage à la traite des êtres humains, a noté l’intervenante qui a souligné qu’une des formes de cette traite est la mendicité dont de multiples réseaux ont été démantelés au cours des trois dernières années.

Organisée par la commission nationale de prévention et lutte contre la traite des êtres humains dans un des hôtels de la ville, cette rencontre a donné lieu à la présentation de communications sur la définition des diverses formes de la traite des êtres humains et les méthodes pour en connaitre les victimes et leur prise en charge sociale et humaine.

Insistance sur la sensibilisation et la culture d’alerte pour combattre la traite des êtres humains
  Publié le : vendredi, 15 novembre 2019 12:51     Catégorie : Régions     Lu : 2 foi (s)   Partagez