Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat à Oran

Publié le : mardi, 12 novembre 2019 15:31
Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat à Oran

ORAN - Le lancement du nouveau projet sur "la gestion intégrée des déchets", en partenariat avec l’Union européenne, a fait l’objet, mardi à Oran, d’un premier atelier visant la consultation des acteurs locaux du secteur pour définir les axes majeurs d’intervention et les priorités d’action.

Cet atelier, tenu au siège de la wilaya, a été précédé de plusieurs autres rencontres à Alger, en septembre et octobre 2019. Ses organisateurs ont souligné qu’il vise à définir le champ d’intervention du futur projet, financé par l’UE et ses impacts, en vue de la formulation d’un programme sur la gestion intégrée des déchets, en concertation avec les secteurs concernés.

Nouar Laïb, directeur général de l’environnement et du développement durable du ministère, qui a présidé la séance en compagnie du wali d’Oran, a indiqué à l’APS que "cette rencontre réunit les acteurs du secteur, dans le cadre de la gestion des déchets, sur cette problématique et dont le processus participatif a déjà débuté à Alger lors de deux rencontres dédiées à l’échange régional".

"Sept wilayas, Oran, Mostaganem, Relizane, Mascara, Sidi Bel-Abbès, Aïn-Temouchent et Tlemcen y participent. Nous avons besoin d’écouter tous les acteurs locaux du secteur et les experts de l’UE présents pour élaborer le cadre général du projet, ses ambitions et ses objectifs avec les représentants de l’UE ", a-t-il dit.


Lire aussi: Economie circulaire: une feuille de route présentée prochainement au gouvernement


Le même responsable a déclaré que cette nouvelle stratégie est basée sur plusieurs axes visant la réduction de la production quotidienne de déchets ménagers, industriels et solides, l’intégration du secteur privé dans ce nouveau projet, la création de 40.000 emplois directs et plus de 100.000 emplois indirects, la réduction des risques sanitaires à un niveau minimal, la poursuite de l’éradication des décharges sauvages et l’application du principe du pollueur-payeur.

Selon Nouar Laïb, les impacts attendus de cette stratégie sont la création de chaînes de valeurs reposant sur le recyclage, la valorisation et le réemploi des déchets, une meilleure maîtrise des coûts de gestion, l’augmentation des revenus, la création d’emplois et favoriser les impacts positifs sur l’environnement, y compris une réduction de l’empreinte carbone.

De son côté, la directeur de l’environnement de la wilaya d’Oran, Dahou Samira, a précisé que les sujets proposées à la réflexion portent sur la définition des problèmes majeurs en matière de gestion des déchets ménagers au niveau local, les mesures à prendre pour solutionner les problèmes identifiés et les contributions des acteurs du secteur dans la mise en œuvre du nouveau projet.

Un prochain atelier est prévu à Oum El-Bouaghi, ce 14 novembre, ont indiqué les organisateurs.

 

Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat à Oran
  Publié le : mardi, 12 novembre 2019 15:31     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez