El Tarf: vers une coopération algéro-brésilienne dans la promotion de l’écotourisme

Publié le : mercredi, 30 octobre 2019 17:36
El Tarf: vers une coopération algéro-brésilienne dans la promotion de l’écotourisme

EL TARF - Une délégation brésilienne séjourne à El Tarf, dans la perspective de développer un partenariat dans la promotion de l’écotourisme dans cette wilaya, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, a indiqué mercredi la directrice locale du tourisme et l’artisanat, Nedjla Bechainiya.

"Ce séjour devra permettre d’élaborer un diagnostic précis sur la base de visites de certains sites, en prévision d’actions allant dans le sens du développement de l’écotourisme dans la  région d’El Tarf  qui recèle de l’ensemble des atouts nécessaires pour la promotion de ce partenariat environnemental", a précisé Mme Bechainiya.

Elle a ajouté que cette délégation conduite par une représentante du ministère du Tourisme brésilien, arrivée lundi dernier à El Tarf pour un séjour de quatre jours devra se rendre sur des sites naturels, historiques et archéologiques et le PNEK (parc national d’El Kala) soulignant que le choix d’El Tarf est dicté par l'impressionnante diversité biologique qui fait de son PNEK, "un refuge idéal pour une faune remarquable estimée à plus de 300 espèces".

Des représentants du ministère du Tourisme brésilien ont, de leur côté, indiqué que cette visite est appelée à offrir un cadre adéquat pour l’échange et le partage de points de vue autour de thèmes en rapport avec le développement de l’écotourisme.

Il est ainsi question de passer en revue les opportunités existantes dans ce domaine, à partir d'une ''méthodologie participative'' pour l'élaboration d'un projet dédié au développement de l'écotourisme, a-t-on également précisé.

Des ateliers dédiés à l’écotourisme, sanctionnés par une ''charte'', seront, à cet effet, constitués au niveau du parc d’El Kala, avec la participation d'experts brésiliens et de partenaires concernés (forêts, tourisme, environnement, services agricoles), a-t-on signalé de même source.

La délégation qui s’est rendue sur le site ksar Lalla Fatma, située en plein massif montagneux relevant de la commune frontalière d’El Ayoune, a accordé un intérêt particulier aux possibilités de valorisation de ce lieu utilisé, autrefois, en tant que bain maure.

En plus de la présentation d’un modèle d’écotourisme relevant du lac Tonga (daïra d’El Kala) servant de lieu pour l’observation ornithologique, la délégation a également visité la pépinière de Tonga et son chenal.

El Tarf: vers une coopération algéro-brésilienne dans la promotion de l’écotourisme
  Publié le : mercredi, 30 octobre 2019 17:36     Catégorie : Régions     Lu : 23 foi (s)   Partagez