Adrar: disponibilité des aliments pour promouvoir l’aquaculture au Sud

Publié le : mercredi, 16 octobre 2019 17:42   Lu : 5 fois
Adrar: disponibilité des aliments pour promouvoir l’aquaculture au Sud

ADRAR - Les participants à un séminaire sur "la promotion de l’aquaculture en milieu saharien" ont mis l’accent, mercredi à Adrar, sur la disponibilité des aliments pour poissons, la réduction les couts de la consommation énergétique et la consolidation des capacités de stockage comme des facteurs primordiaux pour le développement de l’aquaculture dans le Sud du pays.

Lors de cette rencontre initiée par la direction générale de la pêche et de l’aquaculture (DGPA), en présence de promoteurs dans le domaine aquacole des wilayas du Sud, les intervenants ont mis en avant les perspectives prometteuses de l’élevage de poissons en eau douce dans le Sud, une filière qui attire de plus en plus de promoteurs.

Pour le DGPA, Taha Hamouche, ce séminaire fait partie du programme d’accompagnement des aquaculteurs en vue d’atteindre les objectifs escomptés et contribuer à la sécurité alimentaire nationale.

"Les instances de tutelle sont déterminées à accorder toute l’importance voulue au développement de l’aquaculture en milieu saharien et l’accompagnement de l’investissement local, au regard de la faible production halieutique au niveau de la méditerranée qui ne peut satisfaire la demande croissante sur les fruits de mer, nécessitant dont l’exploitation des capacités hydriques nationales au Nord et au Sud du pays", a-t-il soutenu.

La stratégie d’accompagnement de l’investissement aquacole ambitionne d’atteindre une production annuelle de 200.000 tonnes, et le soutien accordé par le ministère de tutelle s’est traduit par une dynamique croissante de l’investissement dans l’aquaculture à l’échelle nationale, a indiqué le même responsable.


Lire aussi: Production aquacole en Algérie: une croissance de plus de 20% à la fin 2019


Il a ajouté que les efforts menés, à ce titre, ont donné lieu à la concrétisation de 73 projets aquacoles, dont 31 d’élevage en eau douce, donnant une production de plus de 30.000 tonnes, en plus de la consolidation des activités d’intégration de la pisciculture dans l’agriculture avec l’implication de 2.500 agriculteurs ayant bénéficié d’une formation dans ce sens.

Le DGPA a évoqué, à ce propos, des projets aquacoles réussis, à l’instar du projet d’élevage du poisson chat à Ouargla d’une capacité de production de plus de 3.000 tonnes, la ferme aquacole de Hassi-Benabdallah (Ouargla) spécialisée dans l’élevage de la crevette "Gammare" ainsi que la ferme-pilote aquacole de Béchar chargée d’accompagner techniquement les promoteurs et agriculteurs dans le montage de leurs projets.

Initié dans le cadre de la célébration de la journée de l’alimentation, en partenariat avec le programme onusien pour le développement (PNUD), ce séminaire a permis de passer en revue certains modèles de projets aquacoles réussis, dont la production des aliments de poissons et les facteurs de croissance de la production aquacole, et d’exposer des espèces aquatiques d’eau douce élevées dans certaines wilaya du Sud.

L’occasion a été mise à profit pour mettre en relief la situation des activités aquacoles et les perspective de leur développement, les mécanismes de soutien et d’accompagnement accordés par les dispositifs de l’Emploi, en plus de l’organisation d’une dégustation de produits aquacoles à la ferme privée du périmètre agricole "Meraguen" (Nord de wilaya d’Adrar).

Adrar: disponibilité des aliments pour promouvoir l’aquaculture au Sud
  Publié le : mercredi, 16 octobre 2019 17:42     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez