Des experts européens à Bouira pour promouvoir le rôle de la femme rurale dans la filière oléicole

Publié le : mardi, 08 octobre 2019 17:18   Lu : 105 fois

BOUIRA - Des experts mandatés par l’Union européenne (UE) pour la mise en œuvre du Programme d’appui au secteur de l’agriculture (PASA), ont organisé mardi à Bouira une journée de formation au profit de la femme rurale afin de promouvoir son rôle dans la filière oléicole, a-t-on appris des services agricoles.

"La délégation européenne est arrivée mardi à Bouira pour une journée de formation au profit de la femme rurale et ce dans le cadre de la mise en œuvre du PASA", a indiqué à l’APS la chargée de la communication de la direction des services agricoles (DSA), Mme Salima Kerkoud.

Au cours de cette journée organisée au siège de la DSA, l’expert national Tahar Maza de l’agence Expertise France (agence française d’échange technique) a expliqué qu’il s’agit d’une journée de diagnostic, qui consiste à discuter avec les différentes parties prenantes dans l’agriculture en général, et dans l’oléiculture en particulier, sur les différents modes et connaissances liés à l’implication de la femme rurale dans la vie économique et agricole.

"La  femme rurale joue un rôle primordial dans le développement de l’oléiculture en Algérie. Notre mission n’est que d’ordre technique ayant pour objectif d’apporter un soutien technique afin de promouvoir et approfondir les connaissances liées aux modes et méthodes d’intervention de la femme rurale dans cette filière", a souligné M. Maza dans une déclaration à l’APS en marge de cette journée.

Le même expert a tenu à préciser que la phase de démarrage venait juste de commencer à travers un diagnostic global pour le territoire des trois wilayas (Béjaia, Bouira et Tizi Ouzou) pour la filière oléicole. "Nous avons également à discuter des questions de l’eau et de l’environnement qui ont un lien très étroit avec cette filière", a-t-il dit.

"Nous avons déjà tenu un premier Comité technique régional (CTR), qui a revalidé des recommandations et les grands axes élaborés lors d’un atelier d’intervention du Pasa à travers les trois composantes à savoir l’augmentation de la production, l’amélioration de la valeur de la filière oléicole en amant et en aval, ainsi que le volet dialogue et communication entre les différentes parties prenantes", a rappelé M. Maza.

"Avec ce travail, nous avons pour objectif d’impliquer davantage d’une manière profitable la femme dans l’oléiculture. La femme est indispensable dans la promotion de cette filière en milieu rural", a-t-il encore souligné.           

A propos du PASA, lancé en 2007 pour la promotion de trois filières agricoles (Dates, maraîchage dans le sud du pays, et l’oléiculture à Bouira, Béjaia et Tizi Ouzou), le même intervenant a estimé que ce programme a donné des résultats exhaustifs à travers un diagnostic global. Lors de cette journée de formation, de son côté, l’experte et consultante internationale, Mélanie Lunel, a expliqué aux femmes rurales de Bouira présentes à la rencontre les différentes méthodes d’intervention pour le développement de la filière oléicole, ainsi que pour promouvoir leur rôle dans la vie économique du pays.

"Nous sommes ici pour apporter un appui technique et expliquer à ces femmes les méthodes et différents degrés d’intervention afin de développer l’oléiculture", a-t-elle déclaré.

Des experts européens à Bouira pour promouvoir le rôle de la femme rurale dans la filière oléicole
  Publié le : mardi, 08 octobre 2019 17:18     Catégorie : Régions     Lu : 105 foi (s)   Partagez