Les essais de transfert vers Bechar des eaux albiennes du champ de captage de Boussir concluants

Publié le : lundi, 16 septembre 2019 16:04   Lu : 11 fois
Les essais de transfert vers Bechar des eaux albiennes du champ de captage de Boussir concluants

BECHAR- Les essais de transfert des eaux albiennes du champ de captage de la région de Boussir vers Bechar sur un linéaire de 100 km, effectués ces derniers jours, ont été jugés concluants, a-t-on appris lundi du directeur local du secteur des ressources en eau, Miloudi Kerzazi.

"Les essais de transfert des eaux albiennes de dix (10) forages à travers une conduite de 100 km sur les 190 km prévus sont concluants et nous allons procéder prochainement à la mise en service de cet important projet hydraulique pour le renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Bechar et de quatre (4) autres communes de la wilaya, à savoir Kenadza, Abadla, Mechraa Houari-Boumediene et Erg Farradj’’, a affirmé à l’APS M.Kerzazi.

"C’est grâce aux quatre (4) stations de pompage réalisées et équipées au titre de ce projet d’envergure que nous avons réalisé ces essais qui ont donné des résultats satisfaisants", a-t-il ajouté.

Actuellement, les 190 km de conduites ont été totalement réalisées et l’eau de ces forages sera prochainement distribuée à la population de collectivités précitées, a-t-il expliqué.

Ce projet d’envergure, dont les travaux ont été lancés en juillet 2018 et qui a nécessité une enveloppe de 9,5 milliards DA, a pour principal objectif de mettre un terme à la dépendance des villes de Bechar et Kenadza de l’alimentation en eau du barrage de Djorf-Ettorba, ainsi que de renforcer l’offre en eau potable dans ces régions, a souligné M.Kerzazi.

"La réalisation et l’équipement de ce projet, qui avait été précédé d’une étude hydrogéologique réalisée par l’Agence nationale des ressources hydriques (ANRH) au titre d’un programme de mobilisation des ressources hydriques souterraines de cette wilaya du sud-ouest du pays, permettra, dès sa mise en service, le transfert quotidiennement de 30.000 m3 d’eau à partir de forages d’une profondeur variant entre 400 et 500 mètres, localisés près de Boussir, dans la daira frontalière de Béni-Ounif (Nord de Bechar), a signalé le même responsable.

Selon lui, les travaux de ce projet qui accusent actuellement un taux de réalisation de 90 % sont confiés à plusieurs entreprises nationales et ont permis la réalisation des 190 km de conduites, de trois (3) stations de pompage et de deux grands réservoirs de 15.000 et 20.000 m3.

"Avec l’apport aussi de la station d’épuration et de traitement des eaux du barrage de Djorf-Ettorba, soit 44.000 m3/ jour, nous allons vers une satisfaction totale des besoins en eau potable des communes de Bechar et de Kenadza", a assuré M.Kerzazi.

Les essais de transfert vers Bechar des eaux albiennes du champ de captage de Boussir concluants
  Publié le : lundi, 16 septembre 2019 16:04     Catégorie : Régions     Lu : 11 foi (s)   Partagez