Le wali d'Alger insiste sur la réception des projets sportifs en  janvier 2020  

Publié le : vendredi, 26 juillet 2019 14:25   Lu : 4 fois
Le wali d'Alger insiste sur la réception des projets sportifs en  janvier 2020   

 

ALGER- Plusieurs projets sportifs à travers la wilaya d'Alger ont souffert de "lenteurs" dans leur réalisation, ce qui a induit le "non respect" des délais de livraison à l'image du stade olympique de Baraki et des cinq (05) nouvelles piscines, inspectés jeudi par le wali d'Alger.

Lors d'une visite d'inspection au niveau des chantiers de réalisation de structures sportives et juvéniles dans plusieurs agglomérations, le wali d'Alger, Abdelkhalak Sayoda, a fait savoir qu'il avait remarqué que les travaux de plusieurs projets n'avançaient pas selon le rythme prévu, instruisant, à ce propos, les maitres d'œuvres et les bureaux d'études  à "rattraper le retard accusé dans ces projets".

Lors de sa réunion avec les responsables des nouveaux projets, M. Sayoda a indiqué que "la wilaya d'Alger doit réceptionner ces projets à la fin janvier 2020" pour que ces structures soient "prêtes" à abriter, prochainement, d'importants "rendez-vous sportifs".

Le wali a évoqué, par ailleurs, un programme pour la réalisation de 26 piscines à Alger, précisant que ses services visaient "la réalisation d'une piscine semi olympique au niveau de chaque commune" outre d'autres structures dont des stades communaux et de proximité.

Pour rappel, parmi les 26 piscines prévu il y'a 20 piscines réalisées dont le financement sera puisé du budget de la wilaya, tandis que 06 autres piscines sont enregistrées au titre des budgets communaux, dont 13 piscines en cours de réalisation dans les communes de Ouled Chebel, Douera, Souidania, Ain Taya, Gué de Constantine, Reghaia, Sidi Moussa, les Eucalyptus, Tessala El Merdja, Beni Messous, Ouled Fayet, Heraoua et Bir Mourad Rais.


Lire aussi:   Projets des nouveaux stades: la livraison en décembre, aucun retard ne sera accepté 


Le secteur sera également renforcé par d'autres structures sportives, à savoir la réalisation de deux (02) salles omnisports au niveaux de deux communes, Oued Koriche et Mohammadia, outre la réalisation d'une salle de sport dans la commune de Heraoua et une maison de jeunes dans la commune d'Ain Taya.

Dans ce cadre, le wali d'Alger a inspecté les chantiers des Eucalyptus et de Sidi Moussa et d'autres à Ain Taya et Rouïba et il a émis des observations concernant "le respect" des délais de livraison, avec  "l'engagement" de l'administration de mettre la disposition toutes les enveloppes financières nécessaires, ajoutant que les clubs sportifs dans la capitale, souffrent d'un "manque flagrant" des structures sportives.

Concernant le stade olympique de Baraki, qui a constitué une parti importante de cette sortie d'inspection, M. Sayouda a critiqué "l'état d'anarchie" qui marque les travaux, "le manque de la main d'œuvre" et "les heures de travail administratives" (de 8h à 18h), qui ne répondent pas, selon le wali, aux aspirations de réalisation de ce projet, appelant la société française qui supervise le projet "à trouver des solutions à ses problèmes internes", et "à renforcer la main d'œuvre pour multiplier les heures de travail à 3 brigades par jour".

Le wali a affirmé que le stade de Beraki dont la capacité d'accueil est estimée à 40.000 spectateurs, est un "projet stratégique", dont le taux d'avancement des travaux, est de 70 %, selon le même responsable qui a affirmé que le chantier "connaitra un changement dans la cadence du travail à partir de la semaine prochaine", et qu'il tiendra une réunion avec la société française "pour négocier"  le délai de livraison, en janvier 2020 au lieu du premier semestre de 2020, selon les superviseurs du projet.

 

Le wali d'Alger insiste sur la réception des projets sportifs en  janvier 2020  
  Publié le : vendredi, 26 juillet 2019 14:25     Catégorie : Régions     Lu : 4 foi (s)   Partagez