Violence contre les enfants à Ain Defla: 47 victimes durant le 1er semestre, en baisse par rapport à 2018  

Publié le : mardi, 16 juillet 2019 18:56   Lu : 1 fois

AIN DEFLA- Au total 47 mineurs ont été victimes de violence durant le premier semestre 2019 à Ain Defla, en baisse par rapport au bilan enregistré durant la même période de l'année écoulée (66 cas),a-t-on appris mardi du chargé de communication de la Sûreté de wilaya.

Le résultat obtenu est le fruit des nombreuses campagnes de sensibilisation ayant ciblé notamment les établissements de l'Education ainsi que ceux inhérents au secteur de la formation professionnelle, a indiqué le lieutenant Sid Ahmed Kouadri, au lendemain de la journée nationale de l'enfant célébrée le 15 juillet de chaque année.

Sur le chiffre avancé, 20 mineurs ont fait l'objet de coups et blessures volontaires (CBV), 17 ont été victimes d'actes attentatoires à la pudeur, 3 cibles de mauvais comportements de la part des parents ou de la famille, et 2 victimes de tentatives d'incitation à la débauche, a-t-on signalé.

Les statistiques inhérentes à la période considérée font également état de 11 enfants en danger moral, dont un placé dans un centre de santé, 3 réinsérés dans un centre spécialisé qu’ils ont fui et un placé dans un centre de rééducation, "les mineurs restants ayant tous été remis à leurs parents", a-t-il précisé.

Le même officier a aussi fait état de l’implication de 23 mineurs dans différents délits dont 10 se rapportent aux vols, 9 aux CBV, 2 à des actes attentatoires à la pudeur au moment où la dégradation d’une propriété privée et la consommation de la drogue enregistrent respectivement un cas.

"Une meilleure sensibilisation de la société et de la famille demeure aujourd’hui nécessaire afin d’assurer la protection des enfants de tous les fléaux les guettant en permanence", a-t-il préconisé.

La célébration de la journée nationale de l’enfant a donné lieu à l’organisation par les services de sécurité de Aïn Defla d’une journée de sensibilisation en coordination avec la Direction locale de l’Action Sociale (DAS).

Organisée sous le slogan "pour une enfance sereine", cette journée à laquelle ont pris part diverses parties versées dans la protection de l’enfance, a constitué une opportunité pour mettre en exergue les efforts déployés pour le développement de cette frange vulnérable de la société.

Nombre de volets se rapportant notamment aux dangers liés à la drogue, aux psychotropes, à la violence, aux accidents de la route et au mauvais recours à l’Internet ont été abordés au cours de cette rencontre.

 

Violence contre les enfants à Ain Defla: 47 victimes durant le 1er semestre, en baisse par rapport à 2018  
  Publié le : mardi, 16 juillet 2019 18:56     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez