Protection du mont Chenoua: promulgation d'un arrêté portant fermeture de 3 carrières

Publié le : vendredi, 31 mai 2019 14:34
Protection du mont Chenoua: promulgation d'un arrêté portant fermeture de 3 carrières

TIPASA - Les autorités de la wilaya de Tipasa ont émis, jeudi, un arrêté portant fermeture de trois carrières exploitant une masse rocheuse sur les hauteurs du mont Chenoua, classé aire protégée depuis 2017, suite à une enquête approfondie sur des éventuels dégâts causés par les activités de ces exploitations, a appris vendredi l'APS auprès des services de wilaya.

Cette décision "conservatoire" de fermeture administrative, signée par le wali de Tipasa, Mohammed Bouchemaa, intervient suite aux conclusions de l’enquête menée par la commission technique de wilaya, chargée du contrôle des activités minières, qui a relevé des violations à la réglementations régissant cette activité, selon les mêmes sources.

Parallèlement à la fermeture des trois carrières, le wali de Tipasa a mis en demeure une entreprise chinoise , exploitant également une carrière sur le site du mont Chenoua, afin de procéder a sa fermeture dans un délais ne dépassant pas les quatre mois, soit avant le terme du mois d'octobre prochain, date prévisionnelle de la réception définitive du projet de réalisation de la voie express du contournement de la ville de Cherchell, ajoutent les mêmes sources.


Lire aussi: Tipasa: le Mausolée royal de Maurétanie rouvert au public après 27 ans de fermeture


Il est à noter que les agrégats, extraits de la carrière exploitée par l'entreprise chinoise, sont exclusivement destinés à la réalisation du projet de l'évitement de la ville de Cherchell, dont il ne reste que 4 Km pour qu'il soit achevé.

Cette enquête avait été décidée par le wali Mohamed Bouchama, à l’issue d’une rencontre l’ayant réunie avec un groupe de citoyens du Chenoua et le président de l’association de wilaya de protection du consommateur et de l’environnement, suite à des mouvements de protestations, ayant englobé notamment la fermeture de la route menant vers ces carrières en exploitation au niveau du mont Chenoua, en dépit de son statut de réserve nationale depuis 2017.

En effet, la commission de wilaya en charge du contrôle des activités minières a notamment axé dans son enquête sur les naissances liée à l’usage des explosifs, entre autres, et de leur impact sur la santé du citoyen et son environnement, au même titre que de la conformité (légale) des autorisations d’exploitation accordées à ces carrières, dont la plus ancienne est en activité depuis 2009.

 

Fermer les carrières du mont Chenoua, une décision historique

 

De leur part, les habitants de la région de Chenoua, notamment ceux du village de Sidi Moussa, ont procédé à la réouverture de la route menant vers les quatre carrières en question, bloquée depuis près de trois semaines, dans ambiance festive en guise de célébration de la décision de fermeture, prise par les autorités de wilaya en réponse à leurs revendications et préoccupation exprimées depuis des années, selon des échos parvenus à l'APS.

De son coté, Hamza Belabesse, président de l'association de protection du consommateur et de son environnement, a qualifié la décision de fermeture d' "historique et de courageuse", compte tenu du caractère "sensible et difficile" que revêt le dossier des carrières du mont de Chenoua. Le militant associatif, Hamza Be labbes, qui est depuis deux ans à la tête d’une large campagne visant la fermeture des carrières du Chenoua, avait déploré, dans une déclaration précédente à l’APS, la situation "catastrophique" du mont Chenoua, depuis une dizaine d’années, notamment au volet écologique.


Lire aussi: Tipasa Smart City: plusieurs initiatives lancées pour concrétiser le projet


Il a, à ce titre, pointé du doigt les autorités de la wilaya, de l’époque, qui, selon lui, "ont accordé des autorisations d’exploitation à ces carrières". Avec ses forêts luxuriantes de pin d’Alep, ses vieux villages amazigh, et ses ruines romaines millénaires, le mont Chenoua fait partie des plus belles régions touristiques de Tipasa.

Il relève de la chaine montagneuse de la Dahra parcourant Tipasa à l’Ouest, Cherchell à l’Est et Nadhor au Sud. D’une hauteur de 905 m au-dessus du niveau de la mer, le point culminant du mont Chenoua est "Yema Tafoughalt", ou "Afoughal", qui veut dire le point donnant vue sur les plaines. Il est également nommé Adhrar Chenoua, Adhrar Boumaâchouk (mont Boumaâchouk) et Ighil Chenoua (bras de Chenoua).

Protection du mont Chenoua: promulgation d'un arrêté portant fermeture de 3 carrières
  Publié le : vendredi, 31 mai 2019 14:34     Catégorie : Régions     Lu : 3 foi (s)   Partagez