Bechar: incidences positives diverses du projet de transfert des eaux de Boussir

Publié le : lundi, 01 avril 2019 11:31
Bechar: incidences positives diverses du projet de transfert des eaux de Boussir

BECHAR - Le projet en cours de transfert des eaux (albiennes) de Boussir vers les cinq communes des daïras de Bechar, Kenadza et Abadla, aura, outre son impact hydraulique, des incidences positives sur le développement des réseaux d’électricité et des technologies de l’information et de la communication (TIC), dans cette région semi-rurale de la commune frontalière de Béni-Ounif (110 km Nord de Bechar), a-t-on appris lundi auprès de l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT), maître de l’ouvrage.

Il permettra d’abord un renforcement quotidien de l’offre en eau potable aux populations de ces communes qui devrait atteindre les 30.000 M3, et mettra un terme à leur dépendance aux eaux traitées du barrage de Djorf-Ettorba.

Ce projet hydraulique d’envergure, d’un coût global de 9,5 milliards DA et livrable à la fin de ce mois d’avril, fera aussi bénéficier les populations nomades et rurales des zones situées dans sa périphérie de l’énergie électrique et des TIC, et ce grâce à la mise en place d’équipements de transport et de distribution de l’énergie électrique et de la téléphonie avec ou sans fil, ce qui facilitera l’accès des populations à ces technologies, a-t-on précisé.


Lire aussi: La problématique d'eau potable à Bechar en voie de résolution


D'importants réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique et de téléphonie sont prévus tout au long du tracé (190 km) de la conduite de transfert des eaux des dix (10) forages de la région de Boussir vers les communes de Bechar, Kenadza, Abadla, Mechraa Houari Boumediene et Erg Farradj.

Ceci permettra le renforcement des opérations de développement dans ces zones éloignées des grands centres urbains, ainsi que leur accès aux TIC, a-t-on souligné.

L’apport du projet au renforcement de l’accès à l’énergie électrique, à aux télécommunications dans toutes leurs variantes, est un important outil du développement économique de ces zones rurales qui disposent de ressources agricoles et pastorales "très importantes", appelées à connaitre un essor à l’avenir, selon des responsables locaux et nationaux de l’ANBT.

Pour la concrétisation de ces réseaux (énergie et téléphonie), une enveloppe financière "conséquente" est prévue, avec l’apport des secteurs de l’énergie et de celui de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, selon l’ANBT.

Media

Bechar: incidences positives diverses du projet de transfert des eaux de Boussir
  Publié le : lundi, 01 avril 2019 11:31     Catégorie : Régions     Lu : 6 foi (s)   Partagez