Grève de l’intersyndicale autonome de l’éducation : taux de suivi disparates au sud

Publié le : mercredi, 27 février 2019 18:04   Lu : 0 fois

OUARGLA - La grève à laquelle a appelé l’intersyndicale du secteur de l’éducation a enregistré mercredi, à sa seconde journée, des taux de suivi disparates dans les wilayas du Sud du pays, ont constaté les correspondants de l’APS.

Un taux de suivi de 17,06% dans les trois paliers de l’enseignement a été relevé au niveau de la wilaya d’Ouargla, selon la  direction locale de l’éducation qui signale qu’un effectif de 10.295 personnels (pédagogique et administratif) ont travaillé normalement en cette journée contre 1.818 grévistes.

Le secrétaire de l’union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (UNPEF) d’Ouargla, Mohamed Fethi El-Bar, a fait état, pour sa part, d’un taux de suivi de 71% dans les paliers primaire et moyen, tandis que le représentant du syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest) d’Ouargla, Abdelatif Rahmani, a avancé un taux de suivi de  64,90% des personnels pédagogiques et administratifs des lycées de la wilaya.

Dans la wilaya de Laghouat, le représentant de l’intersyndicale de l’éducation, Mohamed Aguague, a présenté un taux de suivi de 65%, alors que le chargé de communication à la direction de l’éducation de la wilaya a indiqué que "les cours de déroulent normalement au niveau de tous les établissements scolaires de la wilaya".

Il est à relever que les représentants de l’intersyndicale autonome des wilayas de Médéa, Djelfa, Laghouat, Ghardaïa, Ouargla et Adrar, ont observé un sit-in régional dans la wilaya de Laghouat.


Lire aussi: Un taux de suivi de 7,58% au 1er jour de la grève du Collectif des syndicats autonomes


Approché par l’APS, le président du bureau régional de l’UNPEF, Yahia Chouihat, a indiqué que ce sit-in régional, au deuxième jour de la grève, est organisé pour "exprimer des revendications liées à l’actualisation de la prime de zone Sud, la retraite proportionnelle sans condition d’âge, la mise en place d’un mécanisme d’amélioration du pourvoir d’achat des personnels de l’éducation et la liberté d’exercice du droit syndical, en plus d’autres revendications".

Un taux de suivi de 19,78% a été enregistré, pour les trois paliers scolaires, dans la wilaya de Ghardaïa, selon les données fournies par la direction de l’éducation de la wilaya, alors que le représentant de l’UNPEF de la wilaya, Abderrahmane Naïmi, a avancé un taux de 56%.

Dans la wilaya d’Adrar, la direction de l’éducation de la wilaya a fait état d’un taux de suivi, au deuxième  jour de la grève, de 19%, contre un taux de 72% avancé par le représentant de l’intersyndicale de la wilaya.

Le directeur de l’éducation de la wilaya d’El-Oued, Mohamed Benkeddache, a fait part d’un taux de suivi à l’appel au débrayage de 13,17% des personnels pédagogiques et administratifs, alors que le coordinateur de l’intersyndicale de la wilaya, Dob Zoheir, a évoqué un taux de suivi de 51%.

L’intersyndicale autonome du secteur de l’éducation nationale avait lancé un préavis de grève nationale les 26 et 27 février en cours à travers les wilayas pour appuyer des revendications soulevées au ministère de tutelle.

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, avait réitéré le maintien au dialogue pour résoudre les problèmes en suspens, ajoutant que les "portes de dialogue restent ouvertes".

Grève de l’intersyndicale autonome de l’éducation : taux de suivi disparates au sud
  Publié le : mercredi, 27 février 2019 18:04     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez