Fièvre aphteuse et peste des petits ruminants déciment 280 têtes de bétail à El Tarf

Publié le : mercredi, 30 janvier 2019 10:16
Fièvre aphteuse et peste des petits ruminants déciment 280 têtes de bétail à El Tarf

EL TARF- Au total, 279 têtes de bétail ont été décimées par la peste des petits ruminants (PPR) et la fièvre aphteuse dans la wilaya d’El Tarf depuis l’apparition de ces maladies, a-t-on appris mardi de l’inspecteur vétérinaire à la direction locale des services agricoles (DSA), Nasreddine Chibani.

S’exprimant en marge d’une rencontre organisée par l’Union nationale des paysans algériens (UNPA) d’El Tarf et dédiée aux préoccupations des fellahs qui représentent les 14 conseils interprofessionnels des filières agricoles, M. Chibani a révélé que ces cas ont touché 178 ovins, 100 caprins et un bovin.

La même source a ajouté que jusqu'au 22 janvier 2019, la wilaya d’El Tarf a enregistré 39 foyers de peste des petits ruminants et de fièvre aphteuse au niveau des localités de Boutheldja et Chihani, entre autres.

Durant cette même période, les services vétérinaires de la DSA ont enregistré 139 ovins et 25 caprins et huit bovins ont été atteints par ces maladies.


Lire aussi: Oum El Bouaghi : 543 ovins atteints de fièvre aphteuse décimés depuis décembre


Les services vétérinaires de la wilaya qui compte 80 000 bovins, dont 40 000 vaches laitières, ainsi que 140.000 ovins et 40.000 caprins, sont dans l'attente de la réception d'un quota de vaccins contre ces deux maladies.

Lors de cette rencontre, plusieurs préoccupations liées principalement à la réouverture des marchés à bestiaux, fermés à titre temporaire depuis plus d’un mois, à la mise à la disposition des éleveurs du vaccin pour protéger leur cheptel ainsi que l’importance de procéder à la réouverture de l’abattoir de Berrihane, fermé depuis 2014, ont été notamment soulevés.

D’autres propositions ayant trait à la poursuite de l’extension des vergers agrumicoles et leur rajeunissement pour permettre au produit local, considéré comme étant de qualité, de s’imposer sur le marché, en procédant entre autres à l’ouverture d’unités de transformation du jus d’agrumes, ont été également émises par les intervenants.

Selon le président de l’UNPA, cette rencontre qui a regroupé des responsables de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS), de l’Office national des terres agricoles (ONTA), la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) et un représentant de la DSA, a permis aux agriculteurs des différentes filières d’être informés des facilités et des mesures décidées par l’Etat pour le développement du secteur.

Cette première rencontre, tenue depuis la création en 2017 des conseils interprofessionnels de la wilaya d’El Tarf, avec l’UNPA, qui compte pas moins de 1.500 adhérents, a été saluée par les fellahs de cette région frontalière, réputée pour son important potentiel agricole.

Fièvre aphteuse et peste des petits ruminants déciment 280 têtes de bétail à El Tarf
  Publié le : mercredi, 30 janvier 2019 10:16     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez