Adrar: décès du Cheikh Sidi Hadj Salem Benbrahim

Publié le : mardi, 08 janvier 2019 15:34   Lu : 45 fois
Adrar: décès du Cheikh Sidi Hadj Salem Benbrahim

ADRAR - Cheikh Sidi Hadj Salem Benbrahim, éminente personnalité religieuse de la wilaya d’Adrar, est décédé dans la nuit du lundi à mardi à Adrar à l’âge de 92 ans, a-t-on appris mardi de ses proches.

Le défunt cheikh faisait partie des grands érudits de la région et une des éminentes personnalités religieuses ayant voué leurs vies à la quête du savoir et à la propagation des sciences de l’Islam dans son école coranique "El-Amra" à Adrar, qui a constitué durant de longues années un lieu d’apprentissage et d’enseignement pour de nombreux apprenants du saint Coran issus de différentes régions du pays.

Connu pour sa grande capacité d’apprentissage, depuis son jeune âge, le défunt, qui a appris tôt le saint Coran, a rejoint le cercle des sciences religieuses aux côtés du défunt Cheikh Sidi Mohamed Belkebir dont il suivait les prêches et les halaqate et qui a ouvert en 1943 une zaouïa à Timimoune, a indiqué le chercheur spécialisé en biographies des personnalités de la région le Pr. Ahmad Djâafri (université d’Adrar).

Le défunt cheikh Sidi Salem, armé d’une persévérance remarquable et d’un grand intérêt pour les sciences islamiques, a été choisi comme membre de l’école coranique par son Cheikh et maître Sidi Mohamed Belkebir qu’il venait à remplacer à la tête de l’école lors absences de ce dernier pour des déplacements à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Le défunt a occupé en 1950, sur orientation de son cheikh Sidi Mohamed Belkebir et des notables de la région, l’imamat de la mosquée Sidi Abdelkader Djilani au cœur de la ville d’Adrar pour porter le flambeau de l’enseignement coranique et de l’animation des halaqate religieuses, avant d’ouvrir, en 1954, à son domicile, la première école coranique dotée d’un internat pour accueillir les disciplines et apprenants de différentes régions et leur inculquer le référent religieux modéré.

Le défunt a occupé plusieurs postes, dans le domaine religieux, d’enseignant coranique, imam, inspecteur des affaires religieuses, inspecteur régional des wilayas d’Adrar, Béchar, Tindouf, puis directeur des affaires religieuses, avant de devenir membre du haut conseil islamique.

Ses obsèques auront lieu mercredi après-midi à la mosquée Sidi Mohamed Belkebir à Adrar.

Adrar: décès du Cheikh Sidi Hadj Salem Benbrahim
  Publié le : mardi, 08 janvier 2019 15:34     Catégorie : Régions     Lu : 45 foi (s)   Partagez