L'exportation des agrumes au cœur des débats de la 2e Foire agrumicole de Draa Ben Khedda

Publié le : lundi, 07 janvier 2019 16:44   Lu : 1 fois
L'exportation des agrumes au cœur des débats de la 2e Foire agrumicole de Draa Ben Khedda

TIZI-OUZOU - L'exportation des agrumes a été au cœur des débats de la deuxième foire agrumicole de la daïra de Draa Ben Khedda (10 km à l'ouest de Tizi-Ouzou), qui s'est ouverte lundi au siège de la subdivision agricole de la localité, première région productrice à l'échelle de wilaya.

Les participants à une journée d'étude sur le développement de la filière agrumicole, organisée à l'occasion de cette foire, ont observé que "les agrumes produits à Tizi-Ouzou comme à l'échelle nationale, sont de bonne qualité et peuvent facilement trouver place sur le marché international pour peu que certaines normes soient respectées concernant notamment le calibrage du fruit et la limitation de l'utilisation des pesticides".

M. Kaci Boukhalfa, inspecteur phytosanitaire à la direction locale des Services agricoles (DSA), a souligné les méfaits d'une utilisation abusive de pesticides et d'engrais chimiques, insistant sur l'importance du respect du délai avant récolte lors d'utilisation de produits phytosanitaires afin de préserver la santé du consommateur algérien des pathologies liées aux résidus de pesticides dans les fruits et légumes et aussi pour augmenter ses chances à l'exportation.

L'enseignant-chercheur à l'université de Tizi-Ouzou, Hocine Doufene, a indiqué, pour sa part, l'existence de possibilités pour l'exportation des agrumes d'Algérie, pour peu que la filière agrumicole soit organisée.

"L'indication principale pour mieux valoriser cette production de qualité est d'organiser la filière. Il faut aussi développer sa transformation (production de jus, de concentré de jus, de confiture, d'aromes, d'huiles essentielles, d'eau de fleurs d'orangers) pour valoriser la surproduction'', a-t-il dit.

Le chef de service foncier et investissement à la DSA, Kouraba Karim, a observé, quant à lui, que "la création de coopérative agricole par filières permettra de prendre en charge le problème de commercialisation et avoir des prix sur le marché qui seront accessibles au consommateur en éliminant tous les intermédiaires qui font augmenter les prix".

La subdivisionnaire agricole de Draa Ben Khedda, Roza belhemri, a indiqué que le verger agrumicole de Draa Ben Khedda s'étend sur une superficie de plus de 640 ha, dont prés de 625 en rapport (repartis sur les commune de Draa Ben Khedda, Tadmait et Sidi Naamane). Durant la saison 2017/2018, cette région a produit un total de 318.000 quintaux (qx) d'agrumes.

Pour sa part, la chargée la filière arboricole à la DSA, Mohamed-Yahiaoui Lathmas, a indiqué qu'à ce jour une production totale de 136.000 qx d'agrumes a été réalisée au niveau de la wilaya pour un rendement moyen de 340qx/ha.

"Cette foire est une occasion pour faire connaitre la production agrumicole locale et de la valoriser. Elle offre aussi un espace de sensibilisation sur les bonnes pratiques pour augmenter qualitativement et quantitativement la production, tout en créant une occasion d'échange entre les professionnels de la filière dans la perspective de susciter des investissements notamment dans le domaine de la transformation'', a-t-elle ajouté.

L'exportation des agrumes au cœur des débats de la 2e Foire agrumicole de Draa Ben Khedda
  Publié le : lundi, 07 janvier 2019 16:44     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez