Île-de-France-Alger: signature d'une feuille de route pour la sauvegarde et la revitalisation de la Casbah d'Alger

Publié le : mercredi, 26 septembre 2018 18:32
Île-de-France-Alger: signature d'une feuille de route pour la sauvegarde et la revitalisation de la Casbah d'Alger
Photo APS

 

PARIS - Le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, et la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, ont signé mercredi à Paris une feuille de route pour le lancement du projet de sauvegarde et de revitalisation de la Casbah d'Alger.

La cérémonie s'est déroulée au siège de la Région Ile-de-France en présence de l'ambassadeur d'Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, du 1ervice-président de la Région Ile-de-France, chargé de la stratégie institutionnelle et des relations internationales, Jérôme Chartier et des membres de deux délégations.

La signature de cette feuille de route s'inscrit dans le cadre des actions en matière de réhabilitation du patrimoine architectural de la wilaya d’Alger, suite à l’accord-cadre signé le 23 mars 2017 entre les deux régions.


Lire aussi: Alger: restauration de plus de 2900 vieilles bâtisses depuis janvier 2014 jusqu'à septembre 2018


L'accord-cadre de 2017 définit, rappelle-t-on, les plans d'action entre la wilaya d'Alger et la Région Ile-de-France dans les domaines de l'aménagement urbain et des transports, de l'innovation et de l'entrepreneuriat, de la coopération universitaire et de la culture, du patrimoine et du tourisme.

Selon les termes de la feuille de route, la réhabilitation de la Casbah, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1992, "portera sur la définition d’une vision architecturale globale ainsi que sur la reconversion du palais du Dar El Hamra en équipement culturel métropolitain".

Dans ce cadre, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France (IAU), organisme associé de la Région Ile-de-France, a mandaté dès cet été un expert architecte à Alger pour une durée d’un an, en charge de la mise en œuvre de la stratégie de régénération socio-économique de la Casbah, a-t-on indiqué.

En contrepartie, la wilaya d’Alger devra assurer l’appui logistique "nécessaire" au déroulement des travaux, en particulier la mise à disposition d’un local de travail proche ou à l’intérieur de la Casbah ainsi que le matériel utile à son activité.

Selon les responsables français, la Région Ile-de-France accueillera, dans le cadre du volet culturel de l’accord-cadre signé en mars 2017, des artistes algérois au cours des festivals musicaux (Rock en Seine) et la wilaya d'Alger accueillera des artistes franciliens dans le cadre de la création du futur festival "Alger musique en scène", dont la première édition est prévue en 2019.


Lire aussi: Réhabilitation de la Casbah: 3 projets réceptionnés avant fin 2018


La même source a indiqué que la Région Ile-de-France soutient la 2e édition des Rendez-vous cinématographiques d’Alger qui proposeront une programmation francilienne et algéroise, du 29 novembre au 1er décembre 2018.

Dans le cadre de la réhabilitation de la cité antique d'Alger, trois projets seront réceptionnés avant la fin de l'année 2018, avait annoncé le responsable chargé du dossier de la Casbah auprès de la wilaya d'Alger, Said Guellal.

Il s'agit notamment des projets de restauration des sites Dar El Baroud (poudrière) et de la Mosquée du Dey et des canalisation d'assainissement des eaux usées la Casbah.

L'enveloppe allouée pour l'exécution de la première tranche des opérations de restauration des sites et vestiges de la Casbah s'élève à 24 milliards DA, comprenant la restauration de 212 bâtisses historiques prises en charge dans le cadre du plan permanent de sauvegarde de la Casbah.

Île-de-France-Alger: signature d'une feuille de route pour la sauvegarde et la revitalisation de la Casbah d'Alger
  Publié le : mercredi, 26 septembre 2018 18:32     Catégorie : Régions     Lu : 2 foi (s)   Partagez