Aïd el Fitr à Constantine: la police partage la joie de la fête avec les enfants hospitalisés à l’EPH d’ El Khroub

Publié le : vendredi, 15 juin 2018 19:11   Lu : 0 fois
Aïd el Fitr à Constantine: la police partage la joie de la fête avec les enfants hospitalisés à l’EPH d’ El Khroub

CONSTANTINE- En ce premier jour de l’ Aïd el Fitr, une caravane de proximité de la sureté de wilaya de Constantine, s’est rendue au service de pédiatrie de l’établissement public hospitalier (EPH) de la commune d’El Khroub, offrant aux enfants hospitalisés des moments de joie et de partage.

Composée d’une trentaine de policiers, tous grades confondus, à leur tête, le chef de sureté de la wilaya, Abdelkrim Ouabri, les policiers ont parcouru les salles, se sont entretenus  avec les enfants malades, leur souhaitent bonne fête tout en leur offrant des cadeaux avant de prendre des photos-souvenir avec eux.

"Ce genre d’initiative est devenu une coutume que la sureté nationale veille à entretenir. Etre aux côtés des enfants malades qui n’ont pu quitter l’hôpital en ce jour de fête, témoigne non seulement de la solidarité que la police envers les petits malades, mais vise également à leur  apporter un soutien moral", a déclaré à l’APS,  le chef de sûreté de wilaya.

Pour beaucoup d’enfants notamment ceux issus de wilayas voisines et qui fêtent l’Aïd pour la plupart loin de leurs parents, "les vœux de rétablissement, les câlins, les cadeaux  et les photos-souvenir les aident à rompre la monotonie de leur séjour à l’hôpital".

Abdallah, âgé de six ans, venu d’Oum El Bouaghi, et Imene, une batnéenne de 10 ans, soutiennent que cette visite chaleureuse et les cadeaux reçus, leur ont permis d’oublier, le temps d’une visite,  la douleur et l’absence en pareil jour, de leurs parents et de leurs amis et cousins.


Lire aussi: Des ministres partagent la joie de l'Aïd el Fitr avec les enfants malades


Pour Abderrahmane, âgé de dix ans, hospitalisé depuis plusieurs mois, et dont le visage s’est illuminé à l’arrivée "d’autant de monde, ces visites créent  l’ambiance si particulière de l’Aïd ".

A l’EPH d’El Khroub, où pour les staffs médical et paramédical, ce premier jour de l’Aïd est "une journée ouvrable comme une autre", ces visites aident les enfants hospitalisés  à résister à un quotidien qui n’est pas toujours facile".

"Cette action de solidarité, l’échange que les enfants ont eu avec les membres de cette caravane, les cadeaux qu’ils ont reçus, les  aident à surmonter la journée. Ca me réchauffe le cœur de voir le sourire sur les visages des enfants dont les soins les ont contraints à rester à l’hôpital", confie à l’APS,  Nadia B, aide soignante au service de pédiatrie de cet hôpital.

Pour la  psychologue du service, Oulfa Houam, " accorder aux enfants hospitalisés, une attention lors d'un jour aussi particulier contribue positivement au processus de leur  guérison".

Aïd el Fitr à Constantine: la police partage la joie de la fête avec les enfants hospitalisés à l’EPH d’ El Khroub
  Publié le : vendredi, 15 juin 2018 19:11     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez