Tabagisme: les cafés "non-fumeurs" à Aïn Touta, initiative pionnière à Batna

Publié le : jeudi, 31 mai 2018 12:02
Tabagisme: les cafés "non-fumeurs" à Aïn Touta, initiative pionnière à Batna
DR

BATNA - Les cafés "non-fumeurs" ouverts dans la ville d’Aïn Touta est une initiative pionnière dans la wilaya de Batna visant à offrir aux visiteurs des espaces "interdits" aux amateurs de la cigarette.

Beaucoup plus connue pour son club de handball devenu une véritable école de petite balle, la ville d’Aïn Touta (35 km de Batna) a été aussi mise au devant de la scène  par ses cafés exclusivement réservés aux non-fumeurs.

La cité dont le nom signifie "La fontaine du mûrier" compte désormais quatre cafés  "non-fumeurs" qui constituent particulièrement des lieux de sevrage pour les fumeurs désireux freiner leur dépendance au tabac.

Rencontré dans l'un de ces cafés, Zoubeir Houam (51 ans) confie avoir cessé de fumer depuis peu et commence tout juste à prendre plaisir et respirer de l’air propre.

L’ambiance dans ces cafés sans tabac aide les anciens fumeurs à s’auto-maîtriser et à résister à la tentation de la cigarette.

La première idée d’ouvrir un café pour les seuls non-fumeurs remonte à 2009. L’initiative a connu un début difficile mais la ténacité du propriétaire lui a permis de résister et de fidéliser progressivement une clientèle qui n’a pas cessé de croître d’un jour à l’autre.

L’initiateur, Kamel Berakta, aujourd’hui âgé de 65 ans, affiche aujourd’hui sa joie, bien qu’il ait fermé son café depuis deux ans,  de voir son expérience prendre de l’ampleur et s’inscrire dans la durée avec l’ouverture de quatre nouveaux cafés "non-fumeurs" dans la ville.

Ancien joueur du club de football au TRB Aïn Touta durant les années 1980, Berakta avait lancé son café après que le médecin lui ait conseillé suite à une maladie d’éviter les lieux fréquentés par les fumeurs.

Toujours fervent défenseur des cafés sans tabac, Berakra qui a géré pendant près de 17 ans son café modèle baptisé El Merdja (la prairie) est heureux de voir d’autres cafés lui avoir emboité le pas. "Je suis comblé de voir que mon idée ait contribué à une prise de conscience des habitants de ma ville des nuisances du tabagisme y compris passif.

Le président de l’Assemblée populaire communale (APC) d’Aïn Touta, Rabah Yahiaoui, a révélé l'intention pour faire d’Aïn Touta une "ville pilote" à l’échelle de la wilaya et éventuellement à l’échelle nationale en terme de réservation d’espaces publics pour les non-fumeurs.

Il a également affirmé que l’encouragement de telles initiatives constitue une des priorités de l’actuelle APC de cette ville qui souffre déjà des méfaits de la pollution de l’air due aux activités des carrières limitrophes.

Le même élu qui est médecin de son état a affirmé préparer actuellement la promulgation d’un arrêté communal interdisant de fumer dans certains lieux de la commune.

L’APC encourage l’utilisation des vélos en offrant des bicyclettes aux lauréats des différents concours et tournois qu’elle organise dans une démarche qui vise à diffuser la culture de l’utilisation du vélo. "Notre rêve, a ajouté Yahiaoui, est de faire d’Aïn Touta une ville amie des non-fumeurs et des cyclistes".

Tabagisme: les cafés "non-fumeurs" à Aïn Touta, initiative pionnière à Batna
  Publié le : jeudi, 31 mai 2018 12:02     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez