Intempéries à Djelfa: des dégâts matériels considérables, des agriculteurs sinistrés à Messâad et Ain Ibel

Publié le : jeudi, 24 mai 2018 17:39   Lu : 29 fois
Intempéries à Djelfa: des dégâts matériels considérables, des agriculteurs sinistrés à Messâad et Ain Ibel
Photo APS Archives

DJELFA - Les chutes exceptionnelles de pluies accompagnées de débordements des cours d’eau enregistrées durant la première semaine du mois sacré de Ramadhan à Djelfa ont été à l’origine d’importants dégâts occasionnés aux agriculteurs des communes de Messâad et Ain Ibel ( Sud de Djelfa).

"Des commissions locales ont été constituées en vue de faire le constat de la situation au niveau des zones agricoles de la wilaya touchées par les intempéries, dont notamment des chutes de grêle enregistrées dans les communes de Messâad, Ain Ibel, Deldoul et Selmana, à l’origine d’importants dégâts causés aux exploitations agricoles et aux vergers arboricoles", a indiqué à l’APS le directeur des services agricoles de la wilaya, Fenazi Ali.


Lire aussi: Intempéries: envoi d'une commission interministérielle dans les régions touchées


Selon un bilan préliminaire des sorties réalisées sur le terrain par ces commissions, quelque 142 exploitations agricoles de la commune de Messâad (à 75 km au sud de Djelfa) ont subi des dommages suite aux intempéries, jamais vu dans la wilaya, a ajouté M. Fenazi, déplorant la destruction totale de 326 ha d’abricotiers, 155 ha de grenadiers et près de 19 ha d’oliviers.

Les intempéries ont été à l’origine du débordement de nombreux puits, au niveau de la même localité, outre la perte de 23 ha de surfaces maraîchères et de 180 ha de surfaces céréalières, parallèlement à la perte de sept (7) têtes d’ovins et la dévastation de près de cinq (5) km de pistes agricoles.

Dans les communes d’Ain Ibel et Medjbara, la grêle a occasionné la perte de 60 ha d’arbres fruitiers et 110 ha de céréales.

Le DSA a signalé l’élaboration d’un rapport au sujet de ces dégâts matériels dans l’attente des instructions de la tutelle.


Lire aussi: Intempéries: le Délégué national aux risques majeurs à Tiaret et El Bayadh


En outre, M. Fenazi a déploré le fait que les agriculteurs locaux n’aient pas assuré leurs récoltes contre les risques majeurs aux fins de bénéficier des avantages assurés en pareils cas par la Caisse de mutualité agricole. Sachant qu’une campagne de sensibilisation sur le sujet (assurance agricole) a été organisée, dernièrement, au niveau des régions sinistrées, "sans susciter l’engouement espéré auprès des agriculteurs", a observé M. Fenazi.

Toujours est-il que les agriculteurs de ces régions se sont retrouvés profondément attristés et choqués par la perte de leurs récoltes, d’autant plus qu’elles étaient arrivées à maturité, comme c’est le cas pour les abricotiers, dont la production s’annonçait fort prometteuse pour cette saison, avant qu’elle ne soit emportée par les pluies diluviennes.

D’autre part, les services de la protection civile de la wilaya n’ont fort heureusement fait cas d’aucune perte en vie humaine, suite à ces intempéries, selon le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le capitaine Khelili Mokhtar.

Il a signalé, néanmoins, nombre d’interventions ayant consisté, entre autres, en l’assistance de conducteurs de véhicules cernés par les eaux et le pompage des eaux de pluies au niveau de plusieurs habitations dans les villes de Hassi Bahbah, Messâad et Ain Ibel, rassurant quant à la mobilisation de tous les moyens humains et matériels pour faire face a tout imprévu lié aux intempéries.

Intempéries à Djelfa: des dégâts matériels considérables, des agriculteurs sinistrés à Messâad et Ain Ibel
  Publié le : jeudi, 24 mai 2018 17:39     Catégorie : Régions     Lu : 29 foi (s)   Partagez