Gaïd Salah inspecte des unités du Secteur opérationnel d'In Amenas

Publié le : lundi, 14 mai 2018 16:50   Lu : 108 fois
Gaïd Salah inspecte des unités du Secteur opérationnel d'In Amenas

ALGER- Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah,  Vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, a poursuivi lundi, au cours de la troisième journée de sa visite en 4e Région militaire à Ouargla, l’inspection de quelques unités du Secteur opérationnel Nord-est In Amenas, supervisé le déroulement d’un deuxième exercice tactique et tenu une rencontre d’orientation avec les cadres et les éléments de ce Secteur.

A l'entame de la visite, le Général de Corps d’Armée a suivi une présentation sur l’idée de l’exercice et le plan de son exécution, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. 

Ainsi, au niveau du champ de tir et de man£uvres du Secteur opérationnel Nord-Est In Amenas, et en compagnie du Général-major Chérif Abderrezak, Commandant de la 4e Région militaire, le Général de Corps d’Armée a assisté au déroulement d’un deuxième exercice avec munitions réelles, exécuté par quelques unités de ce Secteur, relève le communiqué, qui note que cet exercice s’inscrit dans le cadre de la continuité de la concrétisation des différentes étapes du programme de préparation au combat 2017-2018.

"Le Général de Corps d’Armée a suivi avec une attention très minutieuse le déroulement de cet exercice qui a été exécuté dans des conditions de combat proches du réel. Les bons résultats atteints grâce à la bonne préparation en témoignent", souligne le MDN.

Le Général de Corps d’Armée a également donné "des orientations et des instructions portant sur la nécessité de fournir davantage d’efforts afin d’atteindre le développement aspiré, de préserver l’état-prêt opérationnel à ses ultimes niveaux et d’améliorer la performance en adéquation avec la  nature des missions assignées à ce secteur vital".

Tout en félicitant les éléments ayant participé à cet exercice, il a salué "leurs efforts continus et leur immuable détermination dans l’accomplissement de leurs missions nobles".


Lire aussi: 4e région militaire: Gaïd Salah supervise un exercice tactique avec munitions réelles


Par la suite, et au siège du Secteur opérationnel Nord-est In Amenas, le Général de Corps d’Armée a présidé une rencontre d’orientation réunissant les cadres et les personnels des unités de ce Secteur, où il a prononcé une allocution d’orientation suivie par l’ensemble des personnels de la Région 

via visioconférence, et à l’entame de laquelle, il a souligné "l’importance de cette rencontre communicationnelle qui coïncide avec la commémoration par le peuple algérien de l’un des tragiques événements de son histoire contemporaine, qui est le 73ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945.

Qualifiant les évènements du 8 mai 1945 de "pire massacre commis par le haineux colonisateur français envers le peuple algérien", il a indiqué que "ce tragique événement historique a constitué un autre tournant pénible parmi tant d’autres que notre peuple a dû faire face à leurs atrocités durant la haineuse période de colonisation".

"Notre peuple libre et brave qui s’attache toujours à sa foi en Dieu et qui a toujours confiance en sa force et en ses capacités à repousser et à vaincre son ennemi, a dirigé de multiples résistances et a subi plusieurs tueries colonialistes dont les massacres du 8 mai 1945 qui constitue un autre épisode affreux dans la série des atrocités colonialistes", a-t-il ajouté. 

"En contrepartie, le colonisateur avait dû faire face à la réponse populaire foudroyante, incarnée en une Révolution véhémente éclairée par la volonté divine et menée par un peuple avec ses fils qui sont restés fidèles à leur engagement pris avec Allah sans rien changer.

Telle est la Révolution du 1er Novembre 1954 qui a déstabilisé le colonisateur français et qui a été considérée comme le creuset de la démarche populaire et nationaliste de résistance qui n’a jamais cessé d’exprimer son refus pour le phénomène du colonialisme", a-t-il poursuivi. 

Pour lui, "il est du devoir des générations d’aujourd’hui, lors de la commémoration des divers événements historiques de l’Algérie à l’instar des massacres du 8 mai 1945, d’être conscientes des lourds sacrifices des algériens sous la colonisation et de savoir qu’elles sont tenues à valoriser l’histoire de leurs ancêtres et leurs sacrifices. Elles sont, donc, concernées par la sauvegarde de leur legs et par l’emprunt de leur démarche nationaliste pure et loyale", a-t-il dit.


Lire aussi: Gaïd Salah inspecte plusieurs unités de l'ANP le long des frontières Sud-Est du pays


Le Général de Corps d’Armée a rappelé "les efforts colossaux consenti pour le développement et la promotion des potentiels de l’Armée nationale populaire, conformément à la vision perspicace et réfléchie appuyée par le soutien indéfectible de Son Excellence, Monsieur le Président de la  République, Chef Suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale.

"A ce titre précisément et conformément aux exigences imposées par le devoir de la veille permanente à la promotion des potentiels de l’Armée nationale populaire, nous avons £uvré, ces dernières années à la lumière des orientations et du soutien de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, à élaborer un concept avec un contenu clair et dont les objectifs sont ambitieux et la concrétisation est flexible, un concept rationnel et clairvoyant à travers lequel tous les éventuels variables géopolitiques et leurs répercussions et enjeux actuels et futurs sont pris en considération, un concept réaliste et adapté à nos propres spécificités et nos capacités à le concrétiser en termes d’exploits sur le terrain",  a-t-il souligné. 

"Nous sommes désormais sur la bonne voie des principes de cette approche dont les résultats concrétisés témoignent de ces progrès de qualité atteints par les différentes composantes de nos Forces armées qui veillent, sans répit, à la sécurisation des frontières de notre patrie et à la sauvegarde des fondements de sa sécurité et sa stabilité", a-t-il dit,  ajoutant que "telle est notre ultime finalité".

Le Général de Corps d'Armée a indiqué que "le maintien de la dynamique actuelle n’est pas un objectif en soi, mais plutôt l’accélération de sa cadence en adéquation avec la concrétisation des objectifs escomptés. Or, ceci nécessite la préservation et le renforcement des résultats atteints, tout en oeuvrant à focaliser nos efforts davantage sur l’excellence et la perfection, et ce, grâce à l’adoption lucide et correcte de la démarche d’évaluation continue de ce qui est réalisé sur le terrain, et grâce aussi à l’emprunt du chemin de l’action planifiée qui tient compte, non seulement de la concrétisation des objectifs tracés, mais aussi de l’impératif de veiller à l’adaptation de ces objectifs avec le processus de développement de l’Armée Nationale Populaire. C’est ainsi qu’on raffermit la base solide et correcte d’un processus professionnel fructueux".

A l’issue de cette rencontre, le Général de Corps d’Armée a suivi "les interventions et les préoccupations des éléments, qui ont réitéré leur entière disponibilité à la sécurisation des frontières nationales de notre Patrie l’Algérie", conclut le MDN.

Gaïd Salah inspecte des unités du Secteur opérationnel d'In Amenas
  Publié le : lundi, 14 mai 2018 16:50     Catégorie : Régions     Lu : 108 foi (s)   Partagez