Un champ école sur les agrumes pour réduire l’utilisation de pesticides à Draa Ben Khedda

Publié le : dimanche, 18 février 2018 17:46   Lu : 3 fois
Un champ école sur les agrumes pour réduire l’utilisation de pesticides à Draa Ben Khedda

TIZI-OUZOU- Un champ école paysan (CEP) sur les agrumes ayant pour but de réduire l’utilisation de pesticides pour la production de ce fruit a été crée à Draa ben Khedda (Tizi-Ouzou), a-t-on appris dimanche auprès des initiateurs de ce projet.

Cette école qui à vu le jour en novembre dernier dans le cadre de la généralisation du projet de coopération avec la l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a pour principal objectif d’encourager les agrumiculteurs adhérents à cette démarche à recourir à la lutte intégrée contre les ravageurs et maladies des agrumes et réduire la lutte chimique, a indiqué à l’APS le contrôleur principal de la Station régionale de protection des végétaux de Draa Ben Khedda, Zernini Naima.

Ce champ école est implanté à Draa Ben Khedda sur une superficie d’un (1) ha et a déjà suscité l’intéressement et l’adhésion de 19 agrumiculteurs de cette même localité, première région productrice d’agrumes dans la wilaya de Tizi-Ouzou avec un verger s’étalant sur de 630 ha dont 616 ha en production et une production de prés de 180 000 Qx attendue cette saison, a souligné Mme Zernini.

Les agrumiculteurs adhérent à cette école qui serra, pour eux, un lieu d’apprentissage des pratiques agricoles et vont assister à des rencontres régulières à raison d’une fois par semaine au sein de ce CEP et ce, durant tout le cycle de développement de des agrumes, et qui porteront sur, entre  autre, la fertilisation, le labour, l’irrigation, la taille et les méthodes de lutte contre les ravageurs et les maladies à entreprendre afin d’éviter le recours systématique au pesticides, a expliqué cette même experte.

Elle a indiqué que l’accent sera mis sur l’importance de l’entretien du verger par des travaux de désherbage, le labour, la taille des arbres, le ramassage des fruits dans la lutte contre de nombreux ravageurs.

Ces travaux rentrent dans la prévention et la lutte préliminaire des maladies et ravageurs, et évitent le recours à la lutte chimique qui peut ainsi être réduite jusqu’à un seul traitement durant toute la saison, a observé Mme  Zernini.

La lutte biologique conter les ravageurs est aussi au programme de la station régionale de la protection des végétaux de Draa ben Khedda, qui s’est lancée en 2017, dans l’élevage des coccinelles. Un insecte très sollicité en agriculture biologique et qui a été utilisé, la même année, contre la mineuses des agrumes, a révélé l’inspectrice principale qui a ajouté que cette lutte a donné de "bons" résultats contre ce ravageurs. Un autre élevage de coccinelles est en cours au niveau de cette même station, a-t-elle indiqué.

Un champ école sur les agrumes pour réduire l’utilisation de pesticides à Draa Ben Khedda
  Publié le : dimanche, 18 février 2018 17:46     Catégorie : Régions     Lu : 3 foi (s)   Partagez