Menu principal

Menu principal

Grève du CNAPESTE à Blida: mesures supplémentaires pour le rattrapage des cours

Publié le : jeudi, 15 février 2018 19:38   Lu : 269 fois

BLIDA - La direction de l'Education de la wilaya de Blida a pris des mesures supplémentaires en vue de rattraper les cours non dispensés suite à la grève qui a été déclenchée par le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (CNAPESTE), depuis près de 3 mois, a indiqué, jeudi, un communiqué des services de wilaya.

Ces mesures supplémentaires ont porté sur des cours de soutien dispensés par les enseignants dans les établissements scolaires, en plus de l'ouverture d'un portail web au profit des élèves qui reçoivent des cours via l'Office national d'enseignement et de la formation à distance, d'autant plus que la semaine prochaine, la Direction de l'"Education procédera à la distribution de supports sur CD contenant des cours au profit de tous les élèves", ajoutent les mêmes services.

Ces mesures interviennent après le recrutement d'enseignants "disposant de compétences à même de les rendre aptes à assumer cette mission, étant inscrits sur la liste de réserves pour le concours de recrutement des enseignants pour l'année 2017, au nombre de 469 enseignants ayant été pris en charge sur le plan financier avec le budget de la wilaya", précise le communiqué.

En vue de dissiper tout doute ou remise en  cause du niveau d'instruction de ces enseignants vacataires, notamment après que les élèves aient affiché leur refus, poursuit la même source, le ministère de l'Education nationale a dépêché des inspecteurs pour superviser leur formation.

Les élèves de terminale poursuivent leurs sit-in quotidiens devant le siège de la direction de l'éducation pour demander la reprise des cours et réaffirmer leur rejet de l'idée de remplacement par des enseignants vacataires, qui influera négativement, selon eux, sur leur capacités d'assimilation des cours.

Ces sit-in sont observés en dépit des rencontres de sensibilisation initiées par l'Association des parents d'élèves de la wilaya, en vue de convaincre les élèves de rejoindre leurs bancs, étant donné que l'idée du remplacement des enseignants grévistes par des vacataires "est actuellement la seule solution pour éviter une année blanche".

Par ailleurs, plusieurs enseignants qui ont été licenciés, ont observé, jeudi, des actions de protestation devant les établissement éducatifs, dénonçant la mesure qui les prive d'y accéder.

Une mesure qualifiée d'" illégale" par le président du bureau du CNAPESTE, Smail Bendhib, dans une déclaration à l'APS, affirmant la poursuite de cette grève jusqu'à satisfaction de toutes les revendications soulevées au ministère de l'Education.

Il a ajouté, dans ce contexte, que 1231  enseignants sont entrés en grève ouverte depuis la fin du mois de novembre dernier, et seulement 600 parmi ces enseignants ont été licenciés, suscitant, selon lui, plusieurs "interrogations".

La directrice de l'éducation de cette wilaya, Ghenima Ait Brahim, avait auparavant déclaré que les licenciements entamés par ses services interviennent après que le tribunal administratif ait déclaré , le 10 décembre dernier, l'illégalité de la grève, et  ce , après avoir envoyé des mises en demeure aux enseignants grévistes et opéré des ponctions sur leur salaires.

Grève du CNAPESTE à Blida: mesures supplémentaires pour le rattrapage des cours
  Publié le : jeudi, 15 février 2018 19:38     Catégorie : Régions     Lu : 269 foi (s)   Partagez