Ouargla: pour une utilisation rationnelle des plantes endémiques des milieux arides

Publié le : mercredi, 22 novembre 2017 19:15   Lu : 176 fois
Ouargla: pour une utilisation rationnelle des plantes endémiques des milieux arides
Photo APS

OUARGLA - Les participants à un séminaire sur les Polysaccarides de plantes de milieux saharien, tenu mercredi à Ouargla, ont plaidé pour une utilisation rationnelle des plantes endémiques des milieux arides, basée sur une connaissance scientifique.

L’utilisation de ces espèces végétales à valeur thérapeutiques doit être fondée sur une connaissance scientifique, non seulement pour protéger la santé humaine, mais aussi pour préserver l’écosystème saharien caractérisé par ses spécificités naturelles, notamment le climat sec et le moins pluvieux, ont souligné des intervenants, à l’issue de ce séminaire international sur les Polysaccarides de plantes de milieux saharien (POLYSAC-2017) qu’a abrité deux jours durant l’Université Kasdi Merbah.

Dans ce contexte, l’enseignante Nouria Smail Sadoun, de l’université Mouloud Mammeri (Tizi-Ouzou), a mis l’accent sur la nécessité de lutter contre l’exploitation irrationnelle de ces espèces végétales, qui risque de  ravager l’écosystème saharien très fragile, tout en favorisant l’usage sage de ces végétaux locaux, à l’instar de "Peganum harmala" (dit Harmel localement) et le zygophyllum cornutum Coss (dit Aggueya) utilisés dans  différents domaines médical, pharmaceutique et culinaire.

Les participants à ce séminaire ont estimé aussi que le développement de la collaboration inter-universités revêt une importance majeure en matière de valorisation de la recherche scientifique en rapport avec les  polysaccarides (macromolécules biologiques) extraits à partir de sources animales ou végétale, dont les plantes endémiques, utilisés dans les industries pharmaceutiques et cosmétiques.

Dans ce sens, El-Houari Chaa, enseignant à l’Université des sciences et de la technologie d’Oran (USTO), a mis en relief l’importance de lancer des recherches regroupant des équipes algériennes, tout en mettant en avant l’expertise étrangère dans ce domaine.

Organisée par la Faculté des sciences de la nature et de la vie de l’Université d’Ouargla, en coordination avec les Universités Clermont Auvergne (Clermont Ferrand- France), ce rendez-vous scientifique a pour objectif de créer un espace d’échanges permettant un enrichissement mutuel afin de réévaluer l’importance des polysaccharides issus de plantes se développant dans les milieux arides, a indiqué le président du comité  scientifique du séminaire, Pr. Ould El-Hadj Mohamed Didi.

Le POLISAC-2017, qui entre dans le cadre du projet algéro-français "Tassili", retenu dans le cadre de la coopération bilatérale, s’est articulé autour de quatre thèmes principaux, à savoir "Extraction et caractérisation de polysaccarides", " Polysaccarides et activités biologies", "Polysaccarides et hydro-colloïdes" et "Valorisation des polysaccarides issus de sous-produits", ont indiqué les organisateurs.

Ouargla: pour une utilisation rationnelle des plantes endémiques des milieux arides
  Publié le : mercredi, 22 novembre 2017 19:15     Catégorie : Régions     Lu : 176 foi (s)   Partagez