Locales 2017: la sécurisation du scrutin du 23 novembre mise en exergue (presse régionale)

Publié le : jeudi, 16 novembre 2017 08:40   Lu : 5 fois

CONSTANTINE - A une semaine des élections locales, la presse écrite paraissant à l’Est met en l’accent, dans sa livraison de jeudi, sur le volet relatif à la ‘‘sécurisation’’ du scrutin du 23 novembre prochain en évoquant, à cet effet, ‘‘la mobilisation’’ des agents de la sûreté nationale au niveau des centres de vote.

Le Quotidien de Constantine a, dans ce contexte, répercuté une information faisant état de ‘‘180 000 agents de police, ainsi que 14 unités aériennes mobilisés pour ‘‘sécuriser le déroulement du rendez-vous électoral du 23  novembre prochain’’ en assurant ‘‘le transport des urnes’’ après la clôture du scrutin et en sécurisant l’itinéraire emprunté par les véhicules mobilisés à cette fin.

L’auteur de l’article cite les propos du commissaire divisionnaire Saadi Madjid, sous-directeur de la police urbaine, à la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) qui a affirmé, mercredi, que ‘‘le plan sécuritaire  décidé pour le scrutin ’’prévoit également le déploiement sur le terrain d’une unité fixe au niveau des centres et bureaux de vote’’, et ce, 48 heures avant le début du scrutin, en sus du renforcement des patrouilles pédestres et mobiles aux alentours des structures de vote.

Selon cette même publication, le plan de sécurisation des élections, détaillé par ce responsable de la DGSN, concerne également la campagne électorale, durant laquelle ‘‘la sécurité des candidats et des lieux de  rassemblement est assurée’’.

Le même volet portant sur la sécurisation du scrutin a été également relayé par le journal public En-nasr qui a évoqué, dans sa livraison de jeudi, le ‘‘programme spécial’’ mis en branle par les services de la DGSN visant à sécuriser l’opération électorale et sa ‘‘réussite’’.

Ce journal d’expression arabe a, d’autre part, rapporté les déclarations du général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'armée nationale populaire (ANP), exhortant, mercredi, les cadres et personnels de cette institution et des différents corps de sécurité à ‘‘veiller à la réussite des élections locales’’, en accomplissant leur devoir électoral et en permettant aux citoyens de voter "en toute liberté, quiétude et sérénité".

Dans une allocution prononcée à Oran, lors de sa visite à la 2ème Région militaire, et répercutée par cette publication le général de corps d'armée a mis l’accent sur cet ‘‘important rendez-vous’’ pour les personnels  militaires et des différents autres corps de sécurité, rappelant le ‘‘double devoir’’ que constitue pour eux ce scrutin.

Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, rapporte encore En-nasr, évoque ainsi leur participation au suffrage selon les dispositions en vigueur, "en dehors des casernes", tout en veillant à ‘‘garantir un climat de sécurité et un environnement stable, et à réunir toutes les conditions adéquates permettant aux citoyens de s'acquitter également de leur devoir national’’

Ce même journal a, par ailleurs, fait état du rappel du général de corps d’armée de ‘‘la vocation’’ de l’ANP, ‘‘consciente de sa responsabilité et des missions qui lui seront assignées", et qui sera pleinement engagée aux  côtés de tous les autres corps de sécurité.

Locales 2017: la sécurisation du scrutin du 23 novembre mise en exergue (presse régionale)
  Publié le : jeudi, 16 novembre 2017 08:40     Catégorie : Régions     Lu : 5 foi (s)   Partagez