Colloque sur l’intelligence territoriale: l’intérêt de la mise en réseau des communes pour renforcer leurs compétences

Publié le : mercredi, 15 novembre 2017 11:48   Lu : 140 fois

BEJAIA - les participants au colloque international sur l’intelligence territoriale, ouvert mardi à l’université de Bejaia, ont insisté sur l’intérêt d’une mise en réseau des communes, aussi bien à l’échelle régionale que wilayale, notamment en termes de renforcement et de leur moyen et de leur compétence, afin de peser fortement sur les questions environnementales, dont entre autres, la gestion de leurs déchets.

"Un réseau intercommunal d’intelligence territoriale est une exigence de l’heure, pour espérer forger des solutions mutualisées et fédérer les énergies pour aller dans le sens de la concrétisation du principe de production de zéro déchets", a soutenu M. Saidani, recteur de l’université de Bejaia, plaidant pour une autre façon de faire s’agissant de la gestion et du traitement des déchets, qu’ils soient ménagers ou industriels.

De son point de vue, le développement de l’économie nationale, qui a fait un bond en avant appréciable, a marqué paradoxalement beaucoup de retards en la matière, relevant, à titre d’exemple, qu’au moment où le concept de centre d’enfouissement technique et la technologie qui lui est associée présente un intérêt désuet en Europe, le pays n’arrivant pas encore à installer les siens.

"L’exemple de l’ouvrage de Sidi-Bouderham à Bejaia, qui a toujours les pieds dans le ciment et ce depuis une décennie, en est la parfaire illustration", a-t-il fait valoir, émettant une opinion identique concernant la technique de l’incinération qui, à ses yeux, reste fort coûteuse et, de plus, pose un problème de par ses propres déchets, les  filtres des incinérateurs, exigeants par ailleurs des traitements délicats.

Aussi, préconise-t-il, une approche innovante qui favorise une gestion plus pragmatique qui réduise la production de déchets ménagers, leur recyclage, et participe à la diminution des volumes enfouis ou incinérés.

A l’évidence, au-delà de la solution collective à mettre en oeuvre, la question de la sensibilisation générale aux questions de l’environnement, paraît primordiale, couplé à un plan régional d’élimination adaptée des déchets.

Quoiqu’il en soit, la question a polarisé une part importante des débats, enrichis, il est vrai, par la participation d’experts de plusieurs pays, dont la France, l’Espagne, l’Italie, la Belgique et l’Argentine, venus chacun y présenter leur expérience propre dans le domaine.

Des recommandations au terme des travaux, étalés sur deux jours, sont prévues, notamment en terme de valorisation du territoire et l’amélioration de sa qualité au moyen de la gestion des déchets et de l’économie  circulaire.

Colloque sur l’intelligence territoriale: l’intérêt de la mise en réseau des communes pour renforcer leurs compétences
  Publié le : mercredi, 15 novembre 2017 11:48     Catégorie : Régions     Lu : 140 foi (s)   Partagez