Batna: mouvement intense des familles jusqu’au S’hour sous l’œil vigilant des éléments de la sûreté

Publié le : mercredi, 21 juin 2017 17:48   Lu : 1 fois

BATNA - La ville de Batna connait ces derniers jours un dynamisme visible des familles qui se poursuit depuis la première heure  après le f’tour jusqu’à l’heure du S’hour (ultime heure de la nuit) sous l’œil vigilant des éléments de la sûreté nationale.

Les citoyens et familles approchés ont souligné l’efficacité du plan sécuritaire mis pour la protection des personnes et des biens durant ce mois sacré.

En dépit de l’affluence exceptionnelle observée vers les centres et places commerçants de la ville immédiatement après la rupture du jeûne et jusqu’aux premières heures du jour, la sécurité est totale avec l’intense présence des policiers à travers les quatre coins de la cité, a relevé Zahra Meridja (65 ans) rencontrée sur l’avenue de Biskra en train de faire des achats en compagnie de ses filles et de sa belle-fille.

A la cité 84 logements connu pour son intense activité commerciale attirant particulièrement la clientèle féminine, les femmes se déplaçaient d’un commerce à l’autre en toute aisance et sécurité avec la présence de plusieurs policiers organisant notamment le dense trafic automobile autour de cette place et des allées Benboulaïd, en plein cœur de la capitale des Aurès.

En approchant vers les coups de 22h00, le jardin mitoyen à la mosquée 1er novembre 1954 semblait à une ruche grouillant d’une foule hétéroclite de veilleurs essentiellement des familles, des jeunes et des personnes de troisième âge. Ici il devient très difficile de trouver une place après 21h30, note le jeune Hocine Merouani qui relève que la présence de policiers en patrouille à pied et en véhicules a encouragé les familles des différents quartiers de la ville à se rendre vers cet espace ouvert.

Lieu de délinquance ayant connu il y a seulement deux années l’assassinat d’un jeune récitant du coran de 18 ans durant le ramadhan, ce jardin a été réaménagé et loué à un jeune investisseur qui y a installé des distractions pour enfants faisant de ce lieu un espace de récréation et loisirs.

Pour son gestionnaire, Mohamed Lakhdar Hadj Belounès, la quiétude qui règne dans ce jardin est le facteur essentiel qui y attire chaque nuit plus de 500 familles.

Beaucoup de familles trouvent ici repos, détente et une animation qui se poursuit jusqu’au S’hour, note Foudhil Abderazak, chef de famille qui était accompagné de son épouse et ses deux petits.

Pour le chargé de la cellule de communication à la sûreté de wilaya, le commissaire de police Mohamed Benachi, l’intensification des patrouille à pied et en véhicule dans les lieux et espaces fréquentés surtout par les familles s’inscrit dans le cadre du plan sécuritaire spécialement mis au point par la sûreté de wilaya durant le mois sacré du ramadhan en application des instructions du Directeur général de la sûreté nationale portant multiplication des efforts pour préserver la sécurité des personnes et des biens et maintenir la quiétude et l’ordre général durant cette période sacrée.

Batna: mouvement intense des familles jusqu’au S’hour sous l’œil vigilant des éléments de la sûreté
  Publié le : mercredi, 21 juin 2017 17:48     Catégorie : Régions     Lu : 1 foi (s)   Partagez