Mobilisation à Oran pour soutenir psychologiquement les candidats aux examens du BEM et du BAC

Publié le : mercredi, 31 mai 2017 14:45   Lu : 30 fois
Mobilisation à Oran pour soutenir psychologiquement les candidats aux examens du BEM et du BAC
APS PHOTOS © 2017

ORAN - Le soutien pédagogique et psychologique des  candidats aux examens du BEM et BAC nécessite l’implication de plusieurs  acteurs qui aident les intéressés à franchir sereinement ce cap décisif  dans leur cursus scolaire.

A Oran, outre le corps enseignant et les parents d’élèves, d’autres  acteurs entrent en jeu pour soutenir les candidats aux examens comme les  services de la sûreté nationale, le mouvement associatif, les maisons de  jeunes et les spécialistes en psychologie.

La psychologue Bouriche Fawzia s’est portée volontaire au niveau d’une  maison de jeunes de la commune de Bir El Djir (est d’Oran) pour encadrer et  orienter psychologiquement des futurs candidats aux examens scolaires.

Se confiant à l’APS, cette praticienne a souligné que les élèves qu’elle a  pris en charge présentaient des états de stress et de panique à l’approche  de la date du début des épreuves qui  peuvent se répercuter négativement  sur leur rendement.

Ces élèves ont besoin d’un soutien psychologique et doivent être assistés  dans la préparation de leur examen afin d'adopter une attitude adéquate le  jour "J", a-t-elle ajouté, citant l’exemple de sa fille qui s’apprête à  passer les épreuves du BEM et qui fait l’objet de toutes les attentions de  la part de ses parents.

Dr. Bouriche consacre les après-midi de chaque mardi à l’accueil des  élèves et de leurs parents depuis le début du deuxième trimestre de l’année  scolaire. Pour cette praticienne, la préparation de ce genre d’examens  nécessite une maitrise du facteur temps, un méthodologie de préparation de  l’examen et son déroulement ainsi qu’un morale stable.

 

--- Garantir un climat serein ---

 

De son coté, Mme Bourahla Nawel, spécialiste de l’orientation scolaire et  pédagogique, a appelé les parents à mettre en place toutes les conditions  pour assurer une certaine stabilité et un climat serein à leurs enfants.  Elle a souligné également la nécessité d’éviter d’exercer une certaine  pression sur les candidats afin de bannir toute tension notamment à  l’approche du jour "J".

Les familles ont le rôle majeur dans le soutien de leurs enfants appelés à  subir les épreuves du BAC et du BEM. Ces jeunes nécessitent un  accompagnement psychologique et des conditions appropriées pour la  préparation de ces examens, un planning de travail et une méthodologie de préparation adéquate, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, au titre de la police de proximité, la sûreté de wilaya  d’Oran, par le biais de ses services compétents, a encadré des rencontres  de soutien psychologique et moral au profit des futurs bacheliers. Des cadres de la sûreté d’Oran, notamment ceux du service des affaires  sociales, de la santé et du sport ainsi qu’un expert dans le domaine  psychologique, relevant du même corps, ont été mobilisés.

A ce titre, le chef de la cellule de communication et des relations  publiques (CCRP) de la SW, le commissaire Abderrahmane Rahmani a indiqué à  l’APS que cette initiative constitue un apport pour le soutien moral des  candidats afin de leur donner des conseils et des orientations pour qu’ils  puissent passer leur examen sans une tension psychologique.

 

--- La sûreté de wilaya s'implique ---

 

Par ces contacts, les élèves ciblés ont pu acquérir des notions en matière  d’organisation du temps et les bonnes méthodes de révision des cours ainsi  que les attitudes à adopter le jour de l’examen, a encore précisé  l’officier de police, ajoutant que des conseils ont été donnés sur le  régime alimentaire que doit respecter le candidat.

Quatre lycées de la ville d’Oran ont été ciblés pour cette opération, qui  a été favorablement accueillie aussi bien par les candidats que par leurs  parents. D’autre part, les services de la direction locale de l’éducation, en  coordination avec les associations des parents d’élèves, ont mobilisé  plusieurs moyens pour assurer un soutien psychologique et moral aux élèves  de classes d’examen.

Ce travail de sensibilisation, assuré notamment par les conseillers  pédagogiques, a été mené tout le long de l’année scolaire. La même  institution a également pris des dispositions pour assurer la prise en  charge des élèves en termes de couverture sanitaire au niveau des centres  d’examens. 

Les épreuves du BEM débuteront ce 4 juin alors que la session du BAC 2017  débutera le 11 juin, rappelle-t-on.

Mobilisation à Oran pour soutenir psychologiquement les candidats aux examens du BEM et du BAC
  Publié le : mercredi, 31 mai 2017 14:45     Catégorie : Régions     Lu : 30 foi (s)   Partagez